Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Quand Christine Boutin cite sans sourciller un tweet du Gorafi

Quand Christine Boutin cite sans sourciller un tweet du Gorafi

Sur BFMTV, la fondatrice du Parti chrétien-démocrate a évoqué au premier degré la «stratégie provisoire d’avancement à potentialité différée» du gouvernement sur la loi famille…

C’était trop beau pour être vrai. Lundi soir, en direct sur BFMTV, Christine Boutin pensait frapper fort en démontrant, citation à l’appui, comment le gouvernement tente de faire passer le report de la loi famille pour une temporisation bienvenue. Sûre de son effet, la fondatrice du Parti chrétien-démocrate avait même noté la fameuse formule sur un petit papier: plutôt que de «recul», le gouvernement parlerait de «stratégie provisoire d’avancement à potentialité différée». «C’est tellement complexe que j’ai voulu prendre exactement le titre», a précisé à l’antenne Christine Boutin avant de livrer son analyse: «On voit très bien que pour l’instant, pour nous calmer, on nous dit “on va retirer”, mais nous ça nous endort pas du tout.»

«Stratégie provisoire d’avancement à potentialité différée.» L’expression est en effet savoureuse. Mais Christine Boutin aurait mieux fait de vérifier ses sources… car la formule provenait en réalité du compte Twitter du Gorafi, un site Internet humoristique qui parodie – avec talent – l’actualité en détournant l’information par l’absurde.

gorafi-avancement

Un tweet qu’il convenait donc de ne pas prendre au premier degré. En évoquant la «stratégie provisoire d’avancement à potentialité différée», Le Gorafi cherchait simplement à moquer la «novlangue» socialiste, cette manière d’user à profusion d’éléments de langage à laquelle Le Figaro a récemment consacré un article.

La méprise de Christine Boutin constitue une publicité inespérée pour Le Gorafi, qui n’a pas manqué de remercier via Twitter la présidente d’honneur du Parti chrétien-démocrate.

gorafi-remerciement

Source : Le Figaro

Publié le 4 février, 2014 dans France, Politique & Loi, Société & Culture, Vidéos.

Publicité

Laissez un commentaire

*