Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Google acquiert DeepMind, start-up en intelligence artificielle

Google acquiert DeepMind, start-up en intelligence artificielle

deepmind

Google continue de surfer sur la vague de la robotique et de l’intelligence artificielle. En rachetant la startup britannique DeepMind, spécialisée dans l’AI, le géant du web dévoile ses intentions un peu plus. L’avenir de l’entreprise est en train de se dessiner aujourd’hui.

Google vient d’acquérir DeepMind Technologies pour environ 400.000 dollars. DeepMind se définit comme une startup combinant les meilleures méthodes d’apprentissage automatique et des neurosciences des systèmes pour construire des algorithmes utilisables dans la vie de tous les jours. DeepMind commercialise ses applications pour des simulations e-commerce et les jeux vidéos.

DeepMind a été fondée en 2012 par Demis Hassabis, Shane Legg et Mustafa Suleyman, trois génies en informatique. Dès la première année de sa création, ils étaient déjà convoités par un autre géant du web, Facebook, mais le rachat ne se fit pas.

Cette nouvelle acquisition aurait été menée en solitaire par le PDG de Google en personne, Larry Page. Google a également annoncé la création d’un Comité d’éthique une utilisation à bon escient de l’intelligence artificielle. Ceci confirme les rumeurs d’un possible retrait des robots de Google de la compétition, car étant à but militaire.

Plus aucun doute : Google axe sa stratégie autour de l’intelligence artificielle, indispensable notamment pour ses applications de traduction ainsi que ses solutions de reconnaissance vocale. Après le recrutement de Ray Kurzweil, le père des théories sur la singularité technologique et la création en mai dernier d’un laboratoire baptisé Quantum Artificial Intelligence Lab en collaboration avec la NASA, Google se donne un peu plus les moyens de développer des algorithmes capables de faire des prévisions plus précises.

Il s’agit pour la firme de Mountain View de sa quatrième acquisition (déjà !) depuis le début de l’année 2014 : après l’annonce le 4 janvier de la société Bitspin, qui développe des applications Android, puis le rachat de Nest Labs le 13 janvier pour 3,2 milliards de dollars et Impermium, le 15, spécialisée en cyber sécurité. Affaire à suivre…

Humanoïdes

Publié le 29 janvier, 2014 dans Intelligence Artificielle, Monde, Robotique, Science, Technologie.

Publicité

Laissez un commentaire

*