Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Un navire fantôme infesté de ‘rats cannibales’ s’approche des côtes Britanniques

Un navire fantôme infesté de ‘rats cannibales’ s’approche des côtes Britanniques

Le paquebot abandonné Lyubov Orlova erre depuis plus d’un an dans l’Atlantique. Les garde-côtes ont dû démentir la dernière rumeur : plein de rats cannibales, le bateau se dirigerait vers les côtes !

rats

C’est un navire fantôme. Un paquebot abandonné de tous et perdu en mer. Personne ne tient la barre. Que reste-t-il encore à bord ? Des marins évoquent des « centaines » de rats devenus « cannibales » peuplant l’embarcation ! Personne ne sait où le bateau se trouve exactement.

Le Lyubov Orlova perdu en mer

Comme le raconte le site spécialisé américain « Gawker », la situation en est là « parce que les autorités canadiennes ont permis à ce cauchemar de l’ère soviétique de voguer dans les eaux de l’Atlantique, une fois convaincues que ce bateau n’était plus une menace pour les côtes canadiennes ». Cela fait un an que le Canada a laissé intentionnellement le navire fantôme dériver, heureux de laisser ce « problème » à un autre pays. En l’occurrence, leurs cousins irlandais et britanniques.

Le paquebot, nommé Lyubov Orlova en hommage à une célèbre actrice russe, a été construit en 1976 dans le but de devenir un bateau de croisière pour les élites soviétiques qui souhaitaient prendre des vacances dans l’Antarctique et au-delà du cercle polaire, raconte « Gawker ».

En 2010, la police canadienne saisit le paquebot pour éponger les dettes de son actuel propriétaire. En 2012, le Lyubov Orlova est vendu pour être démantelé. Le jour suivant son départ, il est perdu en mer. Les autorités canadiennes le récupèrent puis décident de l’abandonner dans les eaux internationales.

Depuis mars 2013, les garde-côtes écossais et irlandais n’ont plus de nouvelles du paquebot. Des recherches ont été effectuées sans succès.

Depuis, toutes les rumeurs les plus folles circulent. Aujourd’hui, la presse britannique s’affole. Et parle d’un signal de détresse du bateau, détecté à 700 miles marins des côtés du Royaume-Uni. Pire : le bateau fantôme ferait route vers les côtes – selon les rumeurs tantôt vers l’Ecosse, l’Angleterre ou encore l’Irlande.

Les garde-côtes irlandais ont dû démentir. « Nous n’avons détecté aucun signe du navire depuis l’année dernière. Mais si nous avons des nouvelles du bateau, nous prendrons les mesures appropriées », ont rassuré les autorités.

Tout le monde a sa théorie sur l’état du navire fantôme. Un blog, « Where is Lyubov Orlova », recense même toutes les infos et histoires circulant sur le web à propos de ce mystère.

« Il doit être rempli de rats affamés qui ont dû commencer à se manger entre eux », estime un marin belge interrogé par « The Sun », passionné par le destin du bateau. « Il va falloir beaucoup de mort-aux-rats pour nettoyer le navire. » Si le Lyuba Orlova n’a pas été coulé par une tempête. Un vrai navire fantôme.

Nouvel Obs

Publié le 24 janvier, 2014 dans Animaux, Grande-Bretagne, WTF.

Publicité

Laissez un commentaire

*