Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

L’eau est omniprésente dans tout le système solaire; ce qui suggère que la Vie est Universelle

L’eau est omniprésente dans tout le système solaire; ce qui suggère que la Vie est Universelle

eau-espace

À peine croyable : les poussières qui flottent dans notre système solaire contiennent des petites « poches d’eau ». Ces poches se forment par réaction chimique avec le choc des particules du vent solaire. Or, l’eau, c’est de la vie potentielle !

La réaction chimique avait déjà été trouvée en laboratoire, mais c’est la première fois que l’on observe qu’elle existe dans l’espace. Comme des résultats antérieurs avaient également trouvé des composés organiques dans cette même poussière interplanétaire, on peut en déduire que tous les ingrédients sont présents pour « ensemencer la vie ». Comme, de plus, on imagine fortement cette poussière un peu partout dans l’univers, la vie peut se trouver également dans de nombreux systèmes du cosmos.

Cette poussière se retrouve un peu partout, déjà par le simple fait de l’action des astres sur les comètes. Une microscopie à ultra haute résolution a permis de sonder des poussières microscopiques elles aussi (de 5 à 25 micromètres). La poussière est composée principalement de silicates qui contiennent de l’oxygène. En voyageant dans l’espace, le vent solaire (d’une étoile quelconque, pas seulement la nôtre), des particules chargées, dont des ions d’hydrogène, frappent la poussière. Le tout se combine pour donner de l’eau. Ce n’est pas tout ; cette poussière interplanétaire contient aussi du carbone organique.

On pense sérieusement que cette poussière pleuvait sur notre Terre toute jeune et cela aurait donc amené de l’eau, même si on a du mal à se représenter tout ce volume toutefois (ce n’est peut-être pas assez pour donner des océans et des astéroïdes contenant bien plus d’eau ont pu aider).

Sur La Toile, le 22 Janvier 2014


Publicité

Laissez un commentaire

*