Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Pour Poutine, « les Homosexuels sont des Pédophiles »

Pour Poutine, « les Homosexuels sont des Pédophiles »

SOTCHI, Russie – Le président russe, Vladimir Poutine, a tenté vendredi de rassurer les homosexuels qui se rendront aux Jeux olympiques de Sotchi en affirmant qu’ils sont les bienvenus en Russie, mais qu’ils doivent «laisser les enfants tranquilles».

Répondant à une question d’un volontaire olympique durant une visite à Sotchi, M. Poutine a assuré que les gais ne feraient face à aucune discrimination en Russie et pouvaient se sentir «à l’aise». Mais il a souligné que puisque la Russie s’est dotée d’une loi interdisant la «propagande» auprès de mineurs, ils ne pourront s’exprimer sur les droits des homosexuels devant des enfants.

Le président russe a semblé établir un lien entre l’homosexualité et la pédophilie.

«Nous n’avons aucune interdiction portant sur les relations sexuelles non traditionnelles. Mais nous avons une interdiction sur la propagande concernant l’homosexualité et la pédophilie, et je le souligne, sur la propagande visant les mineurs.»

M. Poutine et d’autres politiciens russes ont défendu la loi adoptée en juin en affirmant qu’il s’agissait d’une mesure pour protéger les mineurs, mais les critiques estiment que la loi a pour effet de discriminer les minorités sexuelles. La loi ne réfère qu’à la «propagande concernant les relations sexuelles non traditionnelles».

Le président russe a assuré qu’il ne s’agissait pas d’une mesure discriminatoire.

«Nous n’interdisons rien, nous n’arrêtons personne, nous n’avons aucun peine prévue pour de telles relations contrairement à d’autres pays», a-t-il dit.

«Ils peuvent se sentir à l’aise, mais qu’ils laissent les enfants tranquilles.»

Dans la foulée des critiques internationales entourant la loi sur la «propagande homosexuelle», les autorités russes ont imposé des limites au droit de manifester durant les Jeux de Sotchi, qui se dérouleront du 7 au 23 février.

Un décret présidentiel avait initialement interdit tous les rassemblements à Sotchi du 7 janvier au 21 mars, mais M. Poutine a ensuite modifié l’interdiction pour permettre les manifestations dans des lieux déterminés par le ministère de l’Intérieur.

Source : Journal Metro


Publicité

Laissez un commentaire

*