Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Le gouvernement veut s’attaquer à Dieudonné également sur internet

Le gouvernement veut s’attaquer à Dieudonné également sur internet

valls-ananas

Au cœur d’une vaste polémique sur son dernier « spectacle », l’humoriste-polémiste Dieudonné a vu certains de ses spectacles interdits dans plusieurs villes de France. Un mouvement qui prend de l’ampleur, puisque le gouvernement a décidé de s’attaquer à Dieudonné jusqu’au bout, contre ses propos antisémites, y compris sur internet où l’artiste poste ses vidéos. Manuel Valls souhaite donc que la justice fasse son travail, en interdisant que la haine de Dieudonné ne puisse se propager davantage sur internet.

En finir avec les vidéos haineuses de Dieudonné sur le web

Le gouvernement souhaite avant tout, que les publications cessent et que les messages haineux de l’artiste et d’une partie de sa communauté arrêtent d’alimenter un climat nauséabond et cessent de pervertir une partie de la jeunesse du pays. La ministre Najat Vallaud-Belkacem a d’ailleurs déclaré : « tout intérêt à mettre en œuvre les moyens juridiques légaux qui permettent d’empêcher Dieudonné de colporter davantage ce type de comportements et de messages pour éviter que ne s’installe une banalisation de ces derniers, notamment dans la jeunesse ».

Le ministre de l’Intérieur a également ajouté : « Là où il y a une parole raciste, antisémite qui se diffuse, la justice doit pouvoir agir ». Mais pour le moment, aucune piste judiciaire n’est vraiment avancée, car il est assez difficile de contraindre des opérateurs ou des hébergeurs qui ne dépendent pas toujours du droit français, à l’image de YouTube où la liberté d’expression fait partie du premier amendement de la constitution américaine.

Vers une suppression des vidéos racistes de Dieudonné ?

Pour les hébergeurs comme Dailymotion, le gouvernement assure qu’il sera assez simple de faire des injonctions à l’hébergeur, en stipulant que le contenu incite à la haine, propage des messages racistes, discriminatoires et sont donc une projection d’un trouble à l’ordre public sur internet. Il suffira de s’appuyer sur l’article 6.VI de la loi pour la confiance dans l’économie numérique du 21 juin 2004.

Pour les vidéos sur les hébergeurs étrangers, l’état ne pourra sans doute pas les supprimer et ne pourra obtenir des sites comme YouTube, qu’un simple avertissement avant la vidéo sur le contenu choquant ou offensant. Toutefois, l’état pourrait éventuellement adjoindre une amende directement au détenteur du compte pour chaque jour et chaque vidéo diffusée, afin d’inciter Dieudonné à les supprimer, puisqu’il est « auteur » de ces dites vidéos et touche donc des revenus de Google sur son compte bancaire en France. Quoi qu’il en soit, le gouvernement est bien décidé à faire taire Dieudonné, s’il s’engage sur le terrain du racisme et de l’incitation à la haine dans notre pays.

Source : Zebulon.fr

Publié le 12 janvier, 2014 dans Dieudonné, Internet, Politique & Loi, Société & Culture, Vidéos.

Publicité

Laissez un commentaire

*