Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Un Brésilien fait scandale en proposant des « Noirs à vendre » sur internet

Un Brésilien fait scandale en proposant des « Noirs à vendre » sur internet

Un internaute brésilien a fait scandale en proposant sur le plus grand site d’achats en ligne au Brésil la « vente de Noirs pour un réal » (0,28 centimes d’euro).

« Ils serviront comme charpentiers, maçons, cuisiniers, agents de sécurité, vigiles de discothèques, balayeurs, éboueurs ou homme de ménage », proclamait l’annonce accompagnée d’une photo de deux enfants noirs.

noir-1-real

En quelques heures, quelque 1.700 internautes brésiliens ont envoyé des messages d’ingination. L’un d’eux a toutefois répondu à la petite annonce: « J’achète ».

Le Secrétariat brésilien pour l’égalité raciale a exigé que le site d’achats MercadoLivre, lui fournisse des informations sur l’auteur du message afin de porter plainte contre lui.

« L’incitation à la discrimination ou préjugé de race, couleur, ethnie ou religion » est passible de deux à cinq ans de prison et d’une amende, a rappelé le Défenseur des droits de cet organisme gouvernemental, Carlos Alberto Silva Junior, dénonçant « une offense à toute la société ». Il a souligné que les sites internet devaient assumer leur part de responsabilité et mettre en place des filtres pour bloquer tout matériel à contenu raciste.

La société MercadoLivre, la plus grande communauté d’achats et ventes d’Amérique latine, a indiqué avoir fourni les données d’inscription et d’accès de l’auteur de l’annonce raciste, diffusée dimanche, à la police civile de Rio de Janeiro qui va ouvrir une enquête. MercadoLivre a retiré l’annonce raciste qu’elle a condamnée.[…]

7 sur 7

Publié le 11 janvier, 2014 dans Internet, Monde, Société & Culture.

Publicité

Laissez un commentaire

*