Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Vatican : Un garde suisse aurait été harcelé sexuellement

Vatican : Un garde suisse aurait été harcelé sexuellement

G.*, ancien membre de la garde pontificale, explique que le Palais des Papes est un lieu de «chasse» pour les hommes d’église homosexuels. Il explique avoir reçu de multiples avances.

vatican-homos

On a prêté à un scandale d’orgies homosexuelles la raison de la démission du pape Benoît XVI. A la mi-2013, le nouveau chef de l’Eglise, le pape François, expliquait que si les faits se vérifiaient, des mesures seraient prises.

Cette révélation a permis aux langues de se délier. Surtout pour G.*, qui a servi dans la garde suisse. Dans les colonnes de la «Schweiz am Sonntag», il explique avoir reçu jusqu’à 20 offres de cardinaux, évêques et autres prêtres pour des parties fines. Il raconte notamment avoir été appelé en pleine nuit et invité dans la chambre d’un haut-dignitaire. Dans un autre cas, il a trouvé dans sa chambre une bouteille de whisky, avec la carte de visite d’un évêque. Ou encore, un carton d’invitation pour un souper où le garde suisse servait de «dessert».

G. n’a pas hésité à se plaindre à sa hiérarchie de ce harcèlement, mais, selon ses dires, n’a reçu aucun soutien. Interrogé par le dominical, Urs Moser, porte-parole de la garde pontificale, déclare, sans s’exprimer sur les faits dénoncés par G. que «la rumeur d’un réseau homosexuel au sein du Vatican n’est pas un problème» et que «les préoccupations des gardes sont avant tout religieuses et militaires».

Reste que G. porte un regard désabusé sur l’église catholique et ses représentants. Il ne comprend pas l’«hypocrisie» de ceux qui combattent le sexe hors-mariage et soutiennent l’excommunication des divorcés. Il doute aussi que le pape François change quoi que ce soit à la situation, tant le «lobby» homosexuel est fort à Rome.

Sur le papier, G.* est toujours catholique. Mais il explique ne presque plus se rendre à l’église. C’est chez lui qu’il pratique sa religion.

*Les initiales ont été changées

Source : 20min.ch, le 5 Janvier 2014

Publié le 8 janvier, 2014 dans Christianisme, Homosexualité & Lobby Gay, Vatican.

Publicité

Laissez un commentaire

*