Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

« Les gens sont plus logiques quand ils parlent une langue étrangère »

« Les gens sont plus logiques quand ils parlent une langue étrangère »

langue-etrangere

Il semblerait qu’utiliser une langue étrangère n’est pas toujours un désavantage. Les gens sont plus à l’aise pour prendre des décisions rationnelles quand ils ne les font pas dans leur langue maternelle, indique une nouvelle recherche par des scientifiques espagnoles.

Les gens prennent des décisions différemment s’ils utilisent un langage différent que leur langue maternelle, a découvert l’équipe de l’Universidad Pompeu Fabra à Barcelone.

« Nous avons recruté un groupe de gens dont la langue maternelle est l’espagnole et qui avaient un niveau d’anglais raisonnable, mais pas si développé que ça et qu’ils n’utilisaient pas quotidiennement, » a déclaré l’auteur Albert Costa à The Local.

« Nous leur avons ensuite demandé de faire une série de tests basés sur la prise de décision à la fois en espagnol et en anglais, » a dit Costa la directrice de l’unité de Speech Production and Bilingualism à l’université Pompeu Fabra.

Ces tests comprenaient quatre différents types de problèmes de prise de décision par un individu et des questions, telles que les risques et la sécurité ainsi que l’aversion aux pertes, ou l’idée que les gens préfèrent éviter les pertes qu’acquérir des gains.

« Quand les gens utilisent leur langue maternelle, leurs choix ont tendance à être plus affectés par des facteurs émotionnels, », a déclaré l’auteur de l’étude Albert Costa.

« Mais nous avons découvert que les participants à l’étude avaient tendance à être plus rationnel et ‘froids’ dans leur gestion de problèmes quand ils utilisent leur second langage – et dans ce cas l’anglais. »

L’étude soutien les découvertes de l’Université de Chicago de 2012 qui a aussi trouvé la corrélation entre l’utilisation d’un langage étranger et la réduction de problèmes liés à la prise de décision.

« Nous proposons que ces effets s’élèvent car le langage étranger fournit une distance cognitive et émotieonnelle plus grande que la langue maternelle ne le fait, » ont déclaré les auteurs de cette étude.

The Local

Publié le 8 janvier, 2014 dans Education, Monde, Psychologie, Société & Culture.

Publicité

Laissez un commentaire

*