Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

En faisant « dévoluer » les oiseaux les dinosaures pourraient être ramenés à la vie

En faisant « dévoluer » les oiseaux les dinosaures pourraient être ramenés à la vie

dinosaures

Un biochimiste Britannique suggère que les qualités génétiques des oiseaux d’aujourd’hui peuvent être la clef pour ramener les « terribles lézards » géants qui ont gouverné la planète pendant l’ère Mésozoïque.

Dr Alison Woollard croit qu’il est possible de reconstruire les génomes des dinosaures en altérant l’ADN des oiseaux modernes.

Reconstruction par la déconstruction

« Nous savons que les oiseaux sont des descendants directs des dinosaures, comme l’ont prouvé les fossiles qui traquent l’évolution de la lignée des créatures comme les vélociraptors, ou les T-Rex dans les oiseaux qui volent dans le ciel aujourd’hui », a dit le Dr Woollard, qui s’exprime depuis le Département de Biochimie de l’Université d’Oxford.

Le Dr Woollard mentionne spécifiquement l’Archaéoptérix – une créature vieille de 150 millions d’années dont le nom veut littéralement dire « vieille aile » – une preuve de la « transition entre les dinosaures à plume et les oiseaux modernes. » D’après le Dr Woollard, il est possible que l’ADN des oiseaux modernes contienne les instructions génétiques pour fabriquer des dinosaures.

« Pourrions-nous ‘ramener en arrière’ l’évolution en déclenchant ces gènes et en les utilisant pour guider la progéniture des oiseaux, et la progéniture de leur progéniture, en arrière? » demande le Dr Woollard. Le biochimiste dit aussi que les scientifiques pourraient potentiellement « refaire le design » du génome du dinosaure, basé sur la connaissance actuelle des relations évolutionnaires entre les créatures éteintes et leurs descendants ailés. (…)

Source : GMA Network

Publié le 27 décembre, 2013 dans Animaux, Archéologie, Génétique, Histoire.

Publicité

Laissez un commentaire

*