Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Des smartphones rechargés à l’urine, une idée soutenue par Bill Gates

Des smartphones rechargés à l’urine, une idée soutenue par Bill Gates

Des chercheurs britanniques ont mis au point un procédé permettant de recharger des smartphones grâce à l’urine. Le dispositif a été soutenu par la fondation Bill-et-Melinda-Gates, qui ambitionne de réinventer les toilettes.

bill-gates-urine

Dans le futur, l’urine servira peut-être à recharger un smartphone. Au sein du laboratoire de robotique de l’université de Bristol, des scientifiques ont développé un procédé qui permet d’alimenter un terminal en utilisant l’urine comme source d’énergie pour produire de l’électricité. La méthode (.pdf), bien qu’encore au stade expérimental, a reçu le soutien de la fondation Bill-et-Melinda-Gates.

Concrètement, l’idée des chercheurs repose sur le principe des piles à bactéries (« microbial fuel cells ») : au contact de l’urine, des petites billes contenant des micro-organismes réagissent et produisent de l’électricité en se nourrissant dans le liquide excrémentiel. Mais si ce procédé permet de générer de l’électricité, y en a-t-il assez pour recharger un mobile ?

Selon les explications du scientifique interrogé dans la vidéo, oui. Le procédé actuel implique six piles à bactéries contenant ces petites billes. L’urine passe dans chaque « générateur » électrique pour mettre le fluide corporel au contact des micro-organismes. Mais si la faisabilité du projet a été démontrée en laboratoire, il reste désormais à rendre ce dispositif accessible au grand public.

C’est d’ailleurs la raison de la subvention accordée par la fondation Bill-et-Melinda-Gates, qui a l’ambition de réinventer les WC. Il ne s’agira pas d’équiper toutes les toilettes avec cette technologie, du moins ni à court ni à moyen terme, mais de viser en toute logique des régions mal desservies en électricité ou des toilettes publiques. En outre, le dispositif pourra servir à alimenter d’autres appareils que les mobiles.

Numérama

Publié le 25 décembre, 2013 dans Monde, Société & Culture, Technologie.

Publicité

Laissez un commentaire

*