Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

La véritable histoire des origines de l’humanité

La véritable histoire des origines de l’humanité

alien-gris Dans ma famille, il y a une ancienne légende, que nous serions venus des étoiles il y a des centaines de milliers d’années, et que l’homme est un peu notre responsabilité. L’homme a évolué sur cette planète pendant des millions d’années sans qu’il y ait eu de véritables interférences comme ce que je m’apprête à vous révéler ici… Pratiquement tous les humains sur cette planète, possèdent des gènes d’un autre monde. Cet autre monde est situé dans la direction de la constellation d’Orion depuis la Terre (pas la constellation d’Orion elle-même on l’aura comprit). Je ne m’attends pas à ce que vous me croyiez, mais je vais vous révéler ce que je sais sur nous, notre destinée et nos origines.

Tout a commencé par la curiosité d’un simple éclaireur. La planète d’où nous venons est nettement plus massive et nous étions beaucoup plus grand quand nous vivions dessus, la Terre semble nous avoir rapetisser à force d’évoluer ici, afin que nous correspondions aux critères de survie de cette petite planète. Un éclaireur est donc tombé sur la planète Terre il y a 120 000 ans. Personne ne savait qu’elle existait, nous avions déjà répertorié des dizaines de milliers de mondes habitables, mais la Terre nous était inconnue. Il n’y avait actuellement rien de spéciale à propos de la Terre. C’était une petite planète avec des singes semi évolués, qui passaient leur temps à jouer, chasser, faire la guerre, à faire la paix aussi. La planète était blanche vue depuis l’espace, et donnait l’impression d’être comme notre terre natale. Plus tard nous avons découvert qu’elle était plus froide que selon nos estimations.

L’éclaireur est descendu dans la zone que l’on appelle l’équateur, et a rencontré 3 peuples différents, d’humains entre le néandertalien et l’homo sapiens, c’était de bons humains mais ils n’étaient pas parfaits. Il est repartit ensuite nous faire parvenir la nouvelle que nous avions pour la 10ème fois rencontré une forme de vie intelligente et pensante. Les éclaireurs ou curieux qui découvrent une race pensante obtiennent des avantages pour eux et leur famille jusqu’à la fin de leur vie (oui nous avons aussi des familles).

Plusieurs générations plus tard, nous sommes revenus mais cette fois en grand nombre, nous étions environ 4000. Avec l’accord des autochtones, nous avons construit notre première ville sur Terre, dans l’antarctique, appelée Aden. Les vents chauds qui étaient poussés dans la terre froide et glacée qu’est le pôle sud provoquaient des tempêtes du tonnerre, ce qui alimentait nos batteries, vaisseaux, maisons en électricité. C’est dans l’Antarctique que nous avons ouvert un être humain 100% terrestre pour la première fois avec nos instruments. Des millions d’humains terrestres sont morts à cause de nos expérimentations, et finalement notre cité s’est de plus en plus isolée, jusqu’à ce que les humains nous fassent la guerre. Certains d’entre nous, trouvant nos méthodes infâmes, ont décidé de se rallier avec les humains, et même de s’accoupler avec. Notre objectif n’était actuellement pas de fabriquer l’homme moderne comme plein de gens se l’imaginent avec les théories new age à la con qui trainent sur internet. Notre objectif était d’en savoir plus sur nos origines. Nous voyions dans l’homme d’avant un lien manquant entre « nous » (d’Orion) et les origines de la vie même. Il n’était pas question de changer quoi que ce soit sur Terre. Il était même hors de question d’influencer la vie sur cette planète à la base.

Ce qui est encore plus intéressant, c’est que les hybrides de la première génération entre les nôtres et les humains standards primitifs (qui étaient très spirituels mais pas très malins), étaient aussi un autre chainon manquant. Nous pensions que la vie sur une planète venait de l’espace comme la théorie de la panspermie en astronomie, mais croyions que c’était à l’état de microbe pour finalement développer des bras et des jambes et toute une créature à part entière. Actuellement notre ADN ressembla étrangement à celle des hybrides. Tout à coup certains modèles apparurent, énormément de similarités entre les hybrides et nous autres. Alors nous nous sommes mis à réfléchir à cela… Et si nous aussi étions des hybrides ?

Cette découverte, 500 ans après l’établissement de notre base, a été comme une révolution. Soudainement l’homme nous a intéressé mais d’une toute autre manière, au lieu de le disséquer dans une cave, on s’est mit à discuter avec et à lui apprendre ce que nous savions et combien nous étions désolés pour ce que nous avons fait à leurs ancêtres. Nous avons pris plusieurs spécimens qui étaient d’ailleurs consentants (c’était surtout la grande différence entre avant et après à vrai dire), ils nous avaient donnés leur accord, et les avons donc suivis, enseigné, observé ces hybrides à Aden en Antarctique. Deux peuplades d’hybrides ont commencé à désobéir et à présenter des signes d’une très haute intelligence, bien plus que ce que nous soupçonnions. A la surface l’hybride ressemblait exactement à son ancêtre, un visage brutal, un corps d’animal, beaucoup de poils etc… mais en lui il y avait notre âme, les millions d’années d’évolution de notre monde.

Cette créature s’est rebellée contre nous, a massacré beaucoup des nôtres, et les a même mangé… Certains se sont enfuis dans l’espace, d’autres sont restés et ont recommencé ailleurs, là où les hybrides ne pourraient jamais les retrouver, et eux-mêmes étant aussi tombés amoureux de la Terre, ils n’avaient pas le coeur à se dire allez on se casse d’ici… pas vraiment. Plusieurs milliers d’années après cette révolte où des milliers d’hybrides ont massacré les étrangers venant d’Orion, les prisonniers des hybrides sont devenus des hôtes pour leurs enfants, produisant cette fois une toute autre race à nouveau, très différente. Puis par un calcul très méticuleux et précis, plusieurs générations donnèrent naissance à ce que l’on appelle l’homme moderne. Actuellement l’homme moderne nous ressemble énormément et on le doit à cette stratégie de faire passer les gènes proprement sur plusieurs générations. L’homme a oublié comment il est venu au monde, il tua ses anciens parents et ses anciens dieux, il perdit la mémoire…

Certains perdirent la mémoire mais quelques survivants d’Aden, acceptant les descendants des hybrides comme étant les leurs, ont formé une civilisation planétaire qui a changé l’histoire de la Terre et de la race humaine. Cette cité, Atlantis (un nom typique de notre langue natale), a été l’épicentre d’une grande civilisation mondiale, dont le but était de réformer les hommes, en faire des dieux. Pour qu’à la tombée de la nuit, on sache la vérité. La nature a eu raison du passé violent de la race humaine, elle n’a gardé que le meilleur, du mieux qu’elle pouvait. Ainsi de part le monde, l’ère glaciaire étant en fin terminée, il était donc possible de naviguer et voyager raisonnablement sans trop craindre de périr, bien que … sur la Terre avant il y avait des monstres marins énormes, et des créatures terrestres gigantesques à faire flipper. Des alligators et paresseux géants par exemple. Des tigres à dent de sabre, et plein d’autres dont il n’y a aucun nom car elles n’existent plus de nos jours.

5 sages sont donc partis d’Atlantis dans l’Atlantique (comme son nom l’indique) pour enseigner aux nouveaux hommes, la sagesse des anciens. Il faut aussi rappeler que plusieurs milliers d’années de vie sur cette planète ont aussi eu raison de la technologie des gens venant d’Orion, et que les quelques survivants aussi ont du apprendre à vivre parmi les hybrides sans se faire repérer. Dans le processus nous avons pratiquement perdu tout ce que nous avions, et la majorité de ce que nous savions aussi car notre histoire était surtout digitalisée et pas apprise par coeur. Il nous reste les gros titres. Qu’il y a 2 humanités, et que nous sommes de vieux cousins, cependant compatibles mais sommes ennemis pour toujours.

Ces sages ayant réussis à développer des humains raisonnables et sensés à travers plusieurs générations, ont donné naissance à la première civilisation planétaire connue. A savoir Atlantis. Ce n’était pas juste une petite île dans l’Atlantique, ou plusieurs îles avec la grosse où se trouvait la capitale, mais c’était un nouvel ordre mondial. Actuellement les Atlantes retrouvaient leur dignité, notre peuple ayant été dévoré par les hybrides et forcé à être réduit à l’état d’esclave et de porteurs d’enfants pour eux, finalement regagnait des forces. Nous avons aussi eu notre âge d’or, nous avons retrouvé le moyen de voler, ou même d’aller sur la Lune, ou de digitaliser l’information. Nous nous sommes donc rappelés des allégories et métaphores de nos aïeux qui durent vivre en plein ère glaciaire avec tout un tas de gens dangereux et très différents, ce n’était pas drôle.

Puis au bout de quelques temps la civilisation d’Atlantis a été ravagée par un déluge. L’île principale a été aspiré dans la croute terrestre en un jour, et tout le reste, sans coordination, s’est dissout en quelques décennies. Ne restant que des restes d’Atlantis ici et là, tous ces restes développèrent par la suite leur propre civilisation et toutes ces civilisations, quand elles sont étudiées sérieusement, se ressemblent beaucoup les unes des autres, c’est parce qu’elles partagent toutes un même subconscient. Un même héritage actuellement. Cet héritage c’est ce que les « Aliens » venant d’Orion ont offert à la Terre. Mais ils ont péri à cause d’un seul garçon. Un Atlante descendant d’hybrides mais aussi de beaucoup des nôtres. Cet Atlante avait la capacité de commander la nature à volonté, par ses humeurs. Quand il était pas content y avait de l’orage. Quand il était content il faisait beau. Tout était selon ses désirs… Il est dit qu’il pouvait lire les esprits, voler, se téléporter, c’était un super héros comme on le connait aujourd’hui en terme simple.

Ce super héros a décidé de se suicider et de prendre avec lui l’archipel de l’Atlantide, une diffusion de 7 îles, tuant 60 millions de gens nous dit Platon. On ne sait pas réellement ses motivations mais la naissance de la philosophie coïncide avec le fait que quelque part dans le temps, l’homme est devenu arrogant, il a prit ses pouvoirs pour acquis et a défié Dieu et la Nature, puis s’il persiste longtemps là dedans il finit par … s’auto détruire.

Atlantis disparue, tous les « aliens » disparurent aussi. Ne restant que les hybrides et quelques atlantes qui se dissimulent encore ici et là et font attention à ne pas se mélanger avec le reste, pour ne pas hériter de cette autre mémoire, celle qui a provoqué la catastrophe à Atlantis. Celle qui vient des étoiles. Maintenant avec le temps et à cause du processus des générations il n’est plus possible de distinguer tout cela ! Nous avons déjà massacré ceux qui ne nous ressemblaient pas du tout, comme pour le néandertalien. Mais nous n’avons pas massacré les fils d’Orion, ou même les atlantes. C’est pour cela que la connaissance à survécu. [A suivre…]

Publié le 21 décembre, 2013 dans Parodies, Essais, Inclassables, WTF.

Publicité

Commentaires (2)

 

  1. lionceau dit :

    A mourir de rire dixit avec l’accord des autochtones nous avons construit notre 1ere ville sur terre comme si des etres voyageant à travers l’univers avaient besoin de demander une autorisation à un peuple de l’epoque neanderthal avec toute la puissance et la technologie qu’il possede il fait ce qu’il veut idem pour les humains de cette epoque qui feraient la guerre contre un peuple extraterrestre avec des cailloux et des lances c’est pas un peu disproportionné et risible a part qu’une armée de dinosaure qui n’existaient sans doute pas à cette epoque soient venus leur donner un coup de main bon là je deconne mais vraiment c’est une histoire à dormir debout

    [Normal, c’est une fiction que j’ai écrite. -Admin]

  2. Bousdira Noureddine dit :

    Haaaa mon cher ami, voilà une histoire à prendre avec des pincettes et cela me paraît, de plus, assez tiré par les cheveux. C’est l’histoire des Annunaki d’il y a 300 000 ans, à laquelle se mêle celle de Darwin, racontée autrement.

    Par ailleurs, il y a lieu de savoir que l’Atlantide ou Atlantis, ne se trouvait pas dans l’océan atlantique mais vulgairement en méditerranée… En donnant quelques descriptions de l’Atlantide, Platon n’avait pas rêvé, ni même Solon…

    Bref. Etant musulman convaincu, je crois plutôt ce que Dieu raconte dans le Coran au sujet de l’homme ; il est purement de sa conception. C’est plus reposant de le savoir que toutes ces histoires relevant de l’invraisemblable.

    J’irais jusqu’à reconnaître en effet qu’il y a, en ce moment même, des descandants de reptiliens mêlés à la véritable race humaine de Dieu dont parle aussi le coran à la sourat « ElKa’hf », narrant l’histoire de « Doul karnin ». (Deux siècles). C’est Doul karnin qui avait enfermé sous terre, à l’aide d’une porte métallique, cettte race de reptiliens, appelée « hajouj et majouj ». Elle devra réapparaître au cours de la fin des temps, dans pas longtemps d’ailleurs.

    Adam a-t-il apparu sur terre il y a 120 000 ans ou alors il y a 23 000 ans, au moment de la fin de la dernière période de glaciation, je ne saurais l’affirmer. L’histoire officielle rapporte une période préhistorique qui n’a jamais existée. Adam a de tout temps été instruit et donc avait instruit sa descendance.

    Les hommes ont de tout temps habités des maisons et étaient correctement habillés. Exit les peaux de bête et tout le reste. J’irais jusqu’à admettre l’existence en parallèle, ou avant Adam, de bipèdes dont l’origine est mal définie ou inconnue. Après le déluge, il n’était plus rien resté et l’histoire s’est effacée, selon la volonté de Dieu.

    Seuls les prêtres de l’ancienne Egypte avaient gardé des traces de cette histoire et l’avaient narrées à Hérodote et aussi à Solon…

    Hé bien voilà c’était tout ce que j’avais à dire en réponse à cet article…

Laissez un commentaire

*