Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

RIP Bitcoin ?

RIP Bitcoin ?

bitcoin-rip La monnaie virtuelle Bitcoin enregistre un nouvel accès de faiblesse après l’annonce de mesures de restrictions supplémentaires en Chine. Elle a perdu mercredi jusqu’à 65 % par rapport à son cours de fin novembre.

La bulle spéculative a explosé en Chine, le krach est là. Lâché par les autorités monétaires chinoises, qui imitent la position de l’Autorité bancaire européenne , le Bitcoin a dévissé à nouveau mercredi. Sur BTC China, principale plate-forme d’échanges de Chine et deuxième au monde pour cette monnaie virtuelle (*), son cours est descendu mercredi jusqu’à 2.551 yuans (417 dollars), soit un plongeon de plus de 65% par rapport à son niveau record de fin novembre quand son cours avait dépassé celui de l’or.

L’explication ? Alors que la Chine est le premier marché pour les échanges de Bitcoins, la Banque centrale chinoise a, le 5 décembre, interdit à ses banques (mais pas aux particuliers), toute transaction dans cette monnaie alternative . Résultat : en une heure l’équivalent de 5 milliards de dollars s’étaient évaporés à l’échelle mondiale. Le même jour, la Banque de France avait émis une alerte à son sujet (voir le document ) Le Bitcoin a bien tenté ensuite de se reprendre, mais son repli s’est sévèrement accéléré cette semaine après qu’un média chinois a annoncé de nouvelles mesures de restriction dans le pays.

Ainsi, selon des informations du journal financier « Diyi Caijing Ribao », les autorités chinoises ont interdit les opérations impliquant des Bitcoins aux plates-formes de paiements en ligne, tel le très populaire Alipay, service du géant chinois du commerce électronique Alibaba. Le journal, qui se réfère à une source non identifiée, écrit que cette interdiction a été décrétée lors d’une réunion à huis clos de la banque centrale. De quoi exacerber la nervosité des spéculateurs chinois et la chute de la monnaie virtuelle. (…)

Suite de l’article sur Les Echos

Publié le 19 décembre, 2013 dans Chine, Internet, La Bourse & L'Economie.

Publicité

Laissez un commentaire

*