Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Google achète Boston Dynamics, une société spécialisée dans les robots

Google achète Boston Dynamics, une société spécialisée dans les robots

boston-dynamics

Le futur de Google passera-t-il par les robots? Vendredi 13 septembre, le géant du web a confirmé le rachat (pour un montant inconnu) de Boston Dynamics, une société spécialisée dans le design de robots mobiles, travaillant notamment pour la défense américaine, rapporte le New York Times.

Cette société s’est notamment fait connaître pour ses robots se mouvant comme des animaux et parfois plus vite que l’homme. Vous avez certainement déjà vu les créations de Boston Dynamics.

Il y eu d’abord BigDog…

…WildCat…

…Ou encore Cheetah (ce dernier se déplaçant plus vite… qu’Usain Bolt).

Les vidéos de présentation de ces robots, ayant une allure très animale, ont été vues des millions de fois.

Le 8e investissement de Google dans la robotique… en 6 mois

Impressionnant, n’est-ce pas? Reste à savoir ce que va faire Google des compétences de Boston Dynamics. Sans oublier les 7 autres sociétés spécialisées dans la robotique que Google a racheté…. en seulement 6 mois.

Pour l’instant, Google n’a donné aucun objectif précis sur ce domaine d’activité, qui est dirigé par Andy Rubin… l’homme à l’origine d’Android, le système d’exploitation mobile devenu une vraie pieuvre tentaculaire, avec plus de 80% du marché des smartphones.

Google a surtout affirmé ne pas vouloir développer sa branche robotique sur le domaine militaire. Boston Dynamics étant lié par des contrats avec la Défense américaine, Google honorera ces contrats, mais ne s’engage à rien de plus sur ce sujet. Non, il n’y aura pas de Googlenator (enfin, pour l’instant).

Une vision à 10 ans

On peut imaginer différents domaines civils, mais il semblerait que Google ne souhaite pas dans un premier temps s’adresser aux consommateurs directement. Le New York Times, encore, expliquait début décembre que le projet, budgeté, visait avant tout les fabricants, mais aussi à concurrencer Amazon dans la vente, selon plusieurs sources citées anonymement par le quotidien. Pour Google, une première possibilité, selon les spécialistes, serait d’automatiser certains chaînons de production.

Et n’allez pas croire que ce n’est qu’un simple projet fou. A l’inverse des voitures sans conducteurs, Google Glass et autres projets de nano-technologies (tous regroupés dans le complexe secret Google X lab), l’objectif de cette section robotique est de vendre des produits rapidement. « Le plus tôt sera le mieux », explique Andy Rubin, tout en précisant qu’un tel projet « phare » méritait une vision à 10 ans. Tout de même.

Source : HuffingtonPost

Publié le 15 décembre, 2013 dans Internet, Robotique, Science, Technologie, Vidéos.

Publicité

Laissez un commentaire

*