Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

L’Uruguay, premier pays à légaliser le commerce du cannabis

L’Uruguay, premier pays à légaliser le commerce du cannabis

cannabis Les sénateurs uruguayens ont approuvé la loi permettant à l’État de contrôler la production et la vente du cannabis. Une première mondiale que le président José Mujica voit comme un moyen de lutter contre le narcotrafic.

L’Uruguay est devenu, mercredi 11 décembbre, le premier pays à légaliser le cannabis à usage récréatif. Dans le sillage des députés, les sénateurs ont approuvé la loi régulant la production et la consommation de la marijuana, dont les Pays-Bas, l’Espagne ou encore les États américains du Colorado et de Washington tolèrent déjà la culture sous certaines conditions.

Le caractère inédit de la disposition uruguayenne tient en ce qu’elle permettra à l’État de prendre le contrôle de la production et de la vente du produit. Concrètement, le texte prévoit trois modes d’accès au cannabis : l’auto-culture (six plants au maximum), la culture dans des clubs de membres (comprenant un maximum de 45 personnes et 99 plants) et la vente en pharmacie, sous contrôle public (40 grammes au maximum par mois). Tout cultivateur ou usager devra s’inscrire sur un registre national et la vente sera réservée aux personnes majeures résidant en Uruguay. Toute publicité demeurera interdite, et la culture de la marijuana hors du circuit encadré restera illégale.

Dès octobre, avant même que la loi ne passe l’examen du Sénat, les autorités de Montevideo avaient ainsi indiqué vouloir fixer à 0,75 euro le prix du gramme, soit le prix actuellement pratiqué dans la rue. (…)

France 24, 11 Décembre 2013

Publié le 11 décembre, 2013 dans Cannabis, Monde, Politique & Loi.

Publicité

Laissez un commentaire

*