Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Snowden: seulement 1% des documents publiés (Guardian)

Snowden: seulement 1% des documents publiés (Guardian)

snowden

Le quotidien britannique The Guardian n’a publié que 1% des informations remises par l’ex-consultant du renseignement américain Edward Snowden, a déclaré le rédacteur en chef du journal, Alan Rusbridger, devant la commission des affaires intérieures de la Chambre des Communes.

« Nous avons publié environ 1% des informations », a affirmé le journaliste qui a refusé de dire où se trouvaient les documents.

En réponse aux déclarations de députés britanniques selon lesquelles la publication des documents secrets avait nui aux intérêts de la sécurité nationale, M. Rusbridger a indiqué que « cela était impossible à prouver ».

Le chef du service de contre-espionnage britannique MI-5, Andrew Parker, a auparavant affirmé que la publication de ces documents, en particulier des informations concernant l’agence britannique GCHQ (government communications headquarters), avait porté préjudice à la sécurité nationale du Royaume-Uni. Le premier ministre David Cameron s’est déclaré d’accord avec cette affirmation.

L’ex-consultant de l’Agence de sécurité nationale des Etats-Unis (NSA) Edward Snowden est recherché par Washington pour avoir divulgué des informations sur le programme de surveillance électronique Prism permettant à la NSA de recueillir les données personnelles d’utilisateurs d’Internet dans le monde entier.

Le 1er août dernier, le lanceur d’alerte a obtenu l’asile temporaire en Russie.

RIA Novosti

Publié le 4 décembre, 2013 dans Big Brother, Etats-Unis, Nouvel Ordre Mondial, PRISM.

Publicité

Laissez un commentaire

*