Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Bitcoin : La monnaie virtuelle dépasse le cours de l’or

Bitcoin : La monnaie virtuelle dépasse le cours de l’or

Le cours de la monnaie électronique a dépassé celui de l’once d’or en cours de journée avant de se stabiliser. La bulle Bitcoin semble irrésistible.

bitcoins

Tout un symbole, la devise électronique Bitcoin a dépassé le cours de l’once d’or vendredi avant de se stabiliser. A près de 1250 dollars, la bulle continue d’enfler autour de la monnaie digitale créée en 2009, et qui valait à peine 1 dollar 3 ans plus tôt et 100 dollars en mars dernier.

Elle a déjà connu des baisses de 20% à 30% en cours de journée, mais rien n’y fait, son ascension semble irrésistible. Trop peu de Bitcoins sont en circulation au regard de la demande massive, en provenance notamment de la Chine. Dès que son cours a franchi les 400 dollars, les investisseurs et spéculateurs chinois sont entrés dans la partie. Certains estiment que leur prochain objectif est la barre des 8888 dollars, le 8 étant un chiffre porte-bonheur très prisé dans le pays… Aujourd’hui, la spéculation s’est emparée comme jamais du bitcoin, qui reste pourtant une devise de l’économie souterraine.

On estime que seules 5 % des transactions quotidiennes servent à acheter des biens ou services dans l’économie réelle, le reste n’est que pure spéculation.

Ses propriétés de dé-corrélation avec les autres marchés traditionnels en font un actif de choix à ajouter au menu de ceux qui sont prêt à tolérer ses très fortes variations et sa volatilité hors normes. Aucune valeur fondamentale objective ne la rattache à la réalité.

e-gold première tentative de détrôner l’or

Réservoir de valeur, actif de diversification ou devise refuge anti-crise, les avantages de cette monnaie décentralisée sans banque centrale apparaissent aux yeux de certains investisseurs bien plus importants que ses risques et défauts. De quoi la faire entrer dans «?la cour des grands?». Ce rêve de concurrencer le métal précieux, une ancienne devise électronique, e-gold, avait tenté de le réaliser dans la première partie des années 2000 avant d’échouer. Devenue la monnaie d’échange de l’économie souterraine et de tous les trafics, elle disparut en 2005 et son fondateur fit un passage derrière les barreaux.

Devises digitales, un marché de 15 milliards de dollars

La bulle Bitcoin a provoqué dans son sillage l’envolée de la quarantaine de devises électroniques (Litecoin, Namecoin, Peercoin, Infinitecoin, Quarkcoin…), bien plus modestes et moins connues qu’elles, et qui ont été lancées pour la plupart cette année. Ce secteur des monnaies digitales pèse désormais près d’une quinzaine de milliards de dollars et grossit très vite du fait de l’engouement autour de ces nouveaux moyens de paiement. De quoi susciter la vigilance des autorités.

4850 % de rendement annuel

100 personnes détiennent 20% des Bitcoins en circulation, soit autour de 2,2 millions d’unités, d’après le site zero hedge.

Parmi eux, un investisseur détient déjà un magot estimé à près 140 millions de dollars. Les jumeaux Winkloss qui veulent lancer un fonds coté en bourse (ETF) indexé sur le Bitcoin en sont des détenteurs importants tout comme le hedge fund Exante, spécialisé sur cette devise et qui affiche un rendement annuel époustouflant de 4850% grâce à un stock de plus de 60 000 bitcoins… Les autres fonds alternatifs sont jusqu’ici restés à l’écart de cette monnaie particulièrement volatile. Michael Novogratz, le co-responsable des investissements d’un des plus gros hedge fund au monde, Fortress (55 milliards de dollars) a annoncé qu’il avait placé de l’argent sur cette monnaie mais à titre personnel alors qu’une autre star du secteur, le très influent Ray Dalio de Bridgewater trouve le concept intéressant mais veut encore éclaircir certains points avant de songer à y investir.

Les Echos via Fortune


Publicité

Laissez un commentaire

*