Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

GB : Un enfant retiré de force de l’utérus d’une femme par les services sociaux

GB : Un enfant retiré de force de l’utérus d’une femme par les services sociaux

Exclusif : les services sociaux d’Essex ont obtenu une ordonnance du tribunal contre une femme qui l’autorise à être sous sédatifs et pour que son enfant soit prit de son utérus par une césarienne.

essex

Une femme enceinte a eu son bébé enlevé de force par césarienne par des travailleurs sociaux.

Les services sociaux Essex ont obtenu une ordonnance de la Haute Cour contre une femme pour qu’il lui soit permis de la mettre sous sédation de force afin de prendre l’enfant dans son ventre.

Le Conseil a déclaré que c’était dans le meilleur intérêt de la femme, une Italienne qui était en Grande-Bretagne lors d’un voyage d’affaire, car elle avait souffert d’une dépression nerveuse.

Le bébé, maintenant âgé de 15 mois, est toujours en charge par les services sociaux, qui refusent de la donner à sa mère, même si elle prétend avoir fait un rétablissement complet.

L’affaire s’est développée en une ligne juridique internationalle, avec les avocats de la femme la décrivant comme «sans précédent». (…)

Le don d’organe, par les monty pythons, quand les services sociaux viennent chez un homme pour lui prendre son foie, littéralement.

The Telegraph

Publié le 1 décembre, 2013 dans Grande-Bretagne, Société & Culture, WTF.

Publicité

Laissez un commentaire

*