Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Droit à la vie privée sur Internet: l’ONU adopte une résolution

Droit à la vie privée sur Internet: l’ONU adopte une résolution

vie-privee-internet

La 3e commission de l’Assemblée générale de l’ONU a adopté mardi une résolution sur le droit à la vie privée à l’ère numérique appelée à lutter contre la surveillance illégale des communications électroniques.

« L’Assemblée générale affirme que les droits dont les personnes jouissent hors ligne doivent également être protégés en ligne, y compris le droit à la vie privée », lit-on dans un communiqué mis en ligne sur le site de l’ONU.

« L’Assemblée invite les Etats à respecter et à protéger le droit à la vie privée, notamment dans le contexte de la communication numérique; à revoir leurs procédures, leurs pratiques et leur législation relatives à la surveillance et à l’interception des communications, et à la collecte de données personnelles, notamment à grande échelle, afin de défendre le droit à la vie privée en veillant à respecter pleinement toutes leurs obligations au regard du droit international », selon le projet de résolution.

L’Allemagne et le Brésil ont soumis le projet de résolution sur la protection des libertés individuelles fin octobre dernier suite aux révélations obtenues par les médias internationaux grâce à l’ex-agent de la CIA Edward Snowden.

Selon les médias, les Etats-Unis ont mis en place un vaste réseau d’espionnage, l’Agence nationale de sécurité américaine (NSA) a intercepté ou a surveillé des communications électroniques et téléphoniques partout dans le monde. Des ambassades américaines et australiennes faisaient aussi partie du réseau d’espionnage. Le scandale a compliqué les relations des Etats-Unis avec l’Allemagne, la France, l’Espagne, le Brésil, le Mexique et d’autres Etats.

RIA Novosti, le 27 Novembre 2013

Publié le 28 novembre, 2013 dans Big Brother, Internet, Monde, ONU, PRISM.

Publicité

Laissez un commentaire

*