Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Un des pères fondateurs du Web met en garde la censure et la surveillance

Un des pères fondateurs du Web met en garde la censure et la surveillance

internet-pere

Après les révélations en cascade sur l’ampleur de la surveillance des gouvernements, c’est au tour de Tim Berners-Lee, l’un des pères fondateurs du World Wide Web, de mettre en garde vendredi 22 novembre contre un Internet « censuré et sous surveillance » :

« Internet et les réseaux sociaux encouragent de plus en plus les gens à s’organiser, à agir et faire éclater au grand jour des méfaits commis aux quatre coins de la planète. Cela menace certains gouvernements et entraîne une augmentation de la surveillance et de la censure, qui menace à son tour l’avenir de la démocratie. »

« Des mesures courageuses sont désormais essentielles pour garantir la sauvegarde de nos droits fondamentaux à la vie privée et à la liberté d’opinion en ligne », a ajouté Tim Berners-Lee, qui avait lancé Internet le jour de Noël en 1990. Le Britannique de 58 ans s’est exprimé en marge du lancement de l’indicateur qui mesure la croissance, l’utilité et l’impact d’Internet sur les individus et les nations. L’étude aboutit à un classement par pays, qui place la Suède en première position, devant la Norvège.
Malgré les critiques récentes sur la violation de la vie privée après les révélations sur la surveillance, la Grande-Bretagne et les Etats-Unis arrivent en troisième et quatrième positions de ce classement, grâce à des critères comme « la disponibilité de contenu pertinent » ou « l’impact politique ».

L’Index a cependant rétrogradé les Etats-Unis de deux places, essentiellement à cause d’un score médiocre en termes de vie privée des internautes, insuffisamment protégés des effets d’une surveillance électronique exhaustive. Parmi les nations classées comme émergentes, le Mexique arrive en tête devant la Colombie, le Brésil, le Costa Rica et l’Afrique du Sud. Les Philippines constituent le premier des pays en voie de développement.

Le Monde

Publié le 27 novembre, 2013 dans Big Brother, Internet, Nouvel Ordre Mondial, PRISM.

Publicité

Laissez un commentaire

*