Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Vieillissement de la population : l’UE a besoin de faire venir plus de 21 millions de jeunes d’ici 2025

Vieillissement de la population : l’UE a besoin de faire venir plus de 21 millions de jeunes d’ici 2025

retraites

En 2025, si rien n’est fait, l’UE perdra un sixième de sa population active jeune (les actifs âgés d’entre 15 et 45 ans).

En Espagne et en Italie, la réduction de cette population pourrait même être de l’ordre de 30%. C’est ce qui ressort d’une étude menée par le European University Institute, « Ageing of skills and complementary immigration in the EU, 2010-2025 ».

Elle explique le déclin de cette population par le rallongement de l’espérance de vie et la chute combinée de la fertilité. Au total, le nombre de personnes de moins de 45 ans, qui était de 131 millions en 2010, pourrait tomber à 110 millions en 2025.

Le rapport indique que pour maintenir le nombre des actifs de moins de 45 ans à son niveau de 2010, il faudra « trouver » 21,5 millions de travailleurs, grâce à l’immigration.

[…] La France est le pays le moins affecté, avec une réduction de seulement 5% de sa population active jeune d’ici 2025, qui se concrétisera par un besoin de 914.132 nouveaux travailleurs.

En outre, l’étude mentionne de l’UE, les compétences « vieillissent », ce qui signifie que la partie de la population active qui est âgée de 45 ans, et pour qui l’apprentissage des compétences est bien plus ancien, va augmenter considérablement.

Elle jette un éclairage nouveau sur les données récemment publiées par l’office européen des statistiques Eurostat sur ??la baisse du taux de fécondité et l’augmentation de l’émigration des 28 pays de l’UE.

La population du bloc des 28 a augmenté de 1,1 millions de personnes en 2012, principalement en raison de l’immigration.

Seulement 200.000 personnes de ce total provenaient du fait que plus d’enfants sont nés que de gens ne sont morts. Dans certains pays – Lituanie, Lettonie et Portugal – la population a diminué de respectivement 1%, 1% et 0,5%, en raison de l’émigration.

Les économistes considèrent que la perte nette de la population en raison de l’émigration est extrêmement dommageable pour l’économie parce que les gens qui partent sont généralement âgés d’entre 15 et 45 ans, et qu’ils auraient pu participer à la formation du revenu national et contribuer à supporter les coûts induits par les retraités au travers des impôts qu’ils auraient payés.

Express.be


Publicité

Laissez un commentaire

*