Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

La comète Ison enfin visible à l’œil nu

La comète Ison enfin visible à l’œil nu

ison

Baptisé un peu vite la «comète du siècle», ISON ne sera peut-être pas aussi spectaculaire que prévu. Sa luminosité a néanmoins beaucoup augmenté ces derniers jours.

La très attendue comète Ison se réveille enfin! Deux semaines avant son passage au plus près du Soleil, le 28 novembre prochain, l’objet est visible avec des jumelles. Un astronome belge a même rapporté l’avoir observée à l’œil nu, selon le site Internet de la revue Ciel et Espace. Depuis trois nuits, elle a connu plusieurs sursauts d’activité et commence à développer une double queue de poussières et de gaz de plus en plus visible.

Ison a été découverte en septembre 2002, alors qu’elle était encore très éloignée du Soleil, ce qui laissait penser que son noyau de glace et de débris devait être de très grande taille. Elle a été un peu trop vite qualifiée de «comète du siècle» par certains, mais sa luminosité s’est ensuite révélée décevante, jusqu’à ces dernières nuits. Les astronomes ont réalisé que son noyau n’était pas si gros que ça et devait faire entre 200 mètres et 2 kilomètres de diamètre.

Elle est en ce moment très proche du Soleil dans le ciel, ce qui la rend difficile à observer, très tôt le matin dans la constellation de la Vierge. Si elle ne se disloque pas lors de son passage très près du Soleil – à peine 1,2 million de kilomètres – elle pourrait toutefois donner un beau spectacle dans l’hémisphère nord à partir de la mi-décembre.

Ison intéresse grandement les astronomes professionnels, car elle vient de l’extérieur du Système solaire et n’est encore jamais passée près de notre étoile. Ce qui en fait un objet rarement observé depuis des décennies. De nombreux télescopes, spatiaux et terrestres, sont à l’affût.

Le Figaro

Publié le 16 novembre, 2013 dans Actualité, Astronomie, Espace.

Publicité

Laissez un commentaire

*