Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Stalinisme : arrestation du fondateur du site Hollande-démission

Stalinisme : arrestation du fondateur du site Hollande-démission

hollande-demission

Scandaleux : pendant que les médias complices nous enfument avec une pseudo montée du racisme en France, le gouvernement socialiste a fait arrêter arbitrairement, dans l’indifférence totale des journalistes et de la classe politique, David Van Hemelryck, l’initiateur du mouvement Hollande démission et du site hollande-demission.fr. La dictature molle, c’est maintenant !

L’histoire est digne des plus belles années de la Russie soviétique : hier, aux alentours de 16 heures, David Van Hemelryck, connu pour avoir survolé les plages françaises cet été, avec un avion tirant son slogan, a été arrêté par 4 motards au volant de son automobile, sur laquelle était fièrement peint le slogan « hollande-demission.fr ». Le motif de cette arrestation arbitraire : « outrage au Président« , un délit supprimé par le démagogue… François Hollande, pour prouver que contrairement à Nicolas Sarkozy, il accepterait d’être publiquement maltraité ! Puisqu’on vous dit qu’ils osent tout !

La scène fût digne d’une comédie avec Louis de Funès : près de 30 policiers ont été appelés sur place, la voiture a été emmenée à la frontière, le tout bloquant totalement la circulation. Au final, David Van Hemelryck a été retenu près de 5 heures par les forces de l’ordre, sa voiture a été arbitrairement confisquée, tout comme ses affaires, ainsi que 20000 affiches politiques, a-t-il déclaré sur son compte Twitter.

De quoi rigoler s’il ne s’agissait d’une énième atteinte à la liberté de pensée et d’expression de la part de nos bons socialistes, dont le totalitarisme de l’idéologie n’a d’égal que la mollesse de la gouvernance.

Il faudrait que les moutons télécommandés par le PS pour organiser « La marche des Républicains », à la suite des sifflets reçus par le président lors des cérémonies du 11 novembre, s’insurgent en premier lieu contre de telles pratiques indignes de toute démocratie.

Il aurait surtout fallu arrêter tous les éditorialistes, les comiques, les syndicalistes, les militants socialistes et du Front de gauche sous Sarkozy, où tout le monde trouvait cela parfaitement normal que le président de la république soit trainé dans la boue chaque jour pour son physique ou sa vie personnelle !

Cette fois, ça ne passera plus, il ne mettront pas encore une chape de plomb sur la liberté d’expression française pendant 20 ans, au simple motif qu’ils veulent conserver leurs petites places !

24 Heures Actu

Publié le 14 novembre, 2013 dans France, François Hollande, Internet, Politique & Loi.

Publicité

Laissez un commentaire

*