Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Un ‘Oeuf Artificiel’ Fait à Base de PLANTES Approuvé par Bill Gates va Révolutionner la Cuisine

Un ‘Oeuf Artificiel’ Fait à Base de PLANTES Approuvé par Bill Gates va Révolutionner la Cuisine

oeuf-artificiel Un ‘oeuf artificiel’ radical et approuvé par le milliardaire Peter Thiel de Paypal et Bill Gates a été vendu dans les super marchés des Etats-Unis pour la première fois le 10 Septembre 2013.

Fait à base de plantes, il peut remplacer les œufs dans presque n’importe quoi, allant des gâteaux à la mayonnaise – sans qu’un poulet ne soit utilisé dans le processus de production.

L’équipe a aujourd’hui commencé à vendre leurs ‘œufs aux plantes’, appelés Beyond Eggs (Au delà des oeufs – littéralement), dans des magasins en Californie – et dit qu’ils seront bientôt disponibles dans les supermarchés partout dans le monde.

« Nous voulons retirer les animaux de l’équation », a dit Josh Tetrick, le fondateur de la firme. « L’industrie de l’alimentation implore pour qu’il y ait de l’innovation, spécialement là où les animaux sont impliqués – c’est une industrie brisée. »

L’idée de Tetrick était de trouver un mélange de plantes faciles à faire pousser qui, quand elles sont mixées ensemble de la bonne manière, donne une réplique du gout et des valeurs nutritives et des propriétés de cuisson d’un œuf.

Il croit que cela permettra à la firme de produire son substitut pour les marchés de masse de la nourriture – et pour autoriser les pays en développement à faire pousser leurs propres versions avec les nutriments ajoutés.

« Les œufs fonctionnement incroyablement bien, ils font tout jusqu’à maintenir l’huile dans l’eau pour la mayo, jusqu’à faire monter les muffins et tenir les œufs brouillés ensemble, » dit-il « J’ai commencé à penser, et si nous pouvions trouver les plantes qui peuvent faire cela. Nous avons jusqu’à 12 plantes pré-sélectionnées, y compris un pois qui pousse en masse au Canada. Il y a aussi une graine en Asie du Sud qui est incroyable dans les œufs brouillés. »

La société est déjà en pourparlers avec les principaux fabricants de produits alimentaires à travers le monde – dont plusieurs le Royaume-Uni, pour remplacer les œufs dans les produits de supermarché avec leur solution.

Jusqu’à présent, il dit que l’équipe a perfectionné un substitut d’œuf pour la mayonnaise, et un autre pour les gâteaux.

« Les compagnies comme Hampton Creek Foods expérimentent avec de nouvelles manières d’utiliser la chaleur et la pression afin de transformer des plantes en nourritures qui ressemblent et ont le même goût que de la viande et des oeufs, » il a récemment écrit à propos de l’entreprise. L’équipe a d’abord lutté.

« Nos premières tentatives n’étaient pas supers, nous avons essayé de faire un muffin en utilisant un mélange de plantes, » a dit Tetrick.

« Les nôtres avaient vraiment un goût de gomme, et n’avaient pas le ‘rebond’ que nous souhaitions. Notre mayonnaise ne maintenait pas l’huile et l’oeuf ensemble, nous avions ce qui ressemblait à du sirop d’érable. Les œufs brouillés étaient même encore pires – ils ne se figeaient pas du tout ensemble, et avaient un après goût vraiment horrible. »

Tetrick admet que l’entreprise lutte avec les œufs brouillés artificiels. Il dit qu’il y a une recette « assez bonne », mais admet que plus de travail est requit.

« Éventuellement nous trouverons la chose qui remplacera tout, » dit-il.

La firme espère autoriser les pays en voie de développement à faire pousser et produire leurs propres « oeufs à base de plantes. »

« Dans les pays en voie de développement, nous pouvons aussi ajouter des choses qui manquent en rapport à la diététique locale, combattant ainsi les carences nutritives, et nous avons eu des discussions initiales avec le programme d’aide alimentaire mondiale à ce sujet. »

« Ce que nous voulons faire c’est trouver un moyen de travailler avec les agriculteurs des pays en voie de développement pour leur permettre d’avoir de nouvelles espèces de cultures qui peuvent être utilisées. Alors nous devenons le genre de société à craindre par les mauvais garçons de l’industrie. »

Source: Vegfriend.com, le 5 Novembre 2013

Publié le 10 novembre, 2013 dans Alimentation, Etats-Unis, Monde, Santé, Science, Société & Culture.

Publicité

Laissez un commentaire

*