Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Etats-Unis : Un homme d’Oklahoma City brûle une Bible, détruit son appartement à cause d’un puissant ‘démon homosexuel’

Etats-Unis : Un homme d’Oklahoma City brûle une bible, détruit son appartement à cause d’un puissant ‘démon homosexuel’

OKLAHOMA CITY – Une série d’évènements bizarre et violents dans un appartement d’Oklahoma City impliquant une Bible brûlée, du sang, un « démon homosexuel » et de la destruction, a envoyé un homme derrière les barreaux.

demon-homo D’après la police d’Oklahoma City, Jeremy Jarnell Anderson, 22 ans, a été incarcéré en prison Jeudi après un épisode violent à son appartement au bloc 1400 de la S. Indiana Avenue.

Les officiers ont raconté qu’ils ont été appelé à l’appartement Mercredi en rapport à une personne « qui a pété un boulon. »

Les officiers ont dit que la personne les ayant alerté a mentionné qu’un homme dont le visage était ensanglanté avait donné des coups de pieds dans une porte blindée jusqu’à la faire sortir de ses gonds, s’est recouvert tout le corps de sel et de savon, et brisait de la glace et d’autres objets.

Quand les officiers arrivèrent à l’appartement, ils ont dit avoir trouvé Anderson, dont le visage était couvert de sang, criant à des choses aléatoires sur son perron.

Un officier a dit qu’Anderson était « clairement déconnecté de la réalité. »

Le rapport de police déclare qu’Anderson commença à jeter des objets en verre et des meubles de son appartement par la porte ou les vitres brisées.

Alors que le calvaire continuait, les agents ont tenté de raisonner avec Anderson.

Quand cela n’a pas fonctionné ils ont essayé de le taser et de le maitriser mais Anderson arracha les sondes de sa peau et cria que le taser ne l’affecterait pas.

Les officiers ont dit, qu’à un moment, Anderson leur a dit de baisser leurs armes et qu’il se « battrait à mains nues avec eux. »

Les autorités ont utilisé une masse pour pénétrer dans la maison et ont découvert que les murs et le sol étaient couverts de sang, d’eau de Javel et d’autres «substances».

appartement-oklahoma Un petit feu brûlait près de la cuisinière qui remplissait rapidement la maison avec de la fumée.

Les officiers ont dit qu’ils ont finalement réussi à maitriser Anderson avec leurs tasers au cours d’une bagarre enfumée à l’aveugle à l’intérieur de l’appartement, il a été immédiatement emmené à l’hôpital.

A l’hôpital, les officiers ont dit qu’Anderson leur avait raconté qu’il n’avait rien fait de mal, qu’il remodelait simplement sa maison.

Quelques moments plus tard il a admit qu’il savait qu’il avait besoin de médicaments.

La police rapporte qu’Anderson dit avoir démarré le feu dans son appartement parce qu’il « cuisinait la Bible » parce qu’il était un « Sataniste. »

Anderson a raconté aux officiers qu’il a rencontré « un démon homosexuel possédé » qui voulait des drogues de sa part et a accompli des actes sexuels sur lui.

Il a dit « qu’il n’était pas gay, juste défoncé » et quand il revint à lui, il ne pouvait croire avoir laissé le démon masculin le toucher.

Les officiers ont dit qu’Anderson a déclaré que s’il avait eu une arme, il aurait tiré et tué ses voisins puis aurait tiré et tué les officiers quand ils étaient arrivés.

Anderson fait face à des accusations d’incendie criminel du premier degré, d’autres pourraient être ajoutées.

Source : News Chanel 4, le 24 octobre 2013


Publicité

Commentaires (1)

 

  1. 4PM dit :

    Encore un timbré qui a sniffé trop de BathSalts…

Laissez un commentaire

*