Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

June et Jennifer Gibbons

Les Jumeles Gibbons

speech

June et Jennifer Gibbons (nées le 11 Avril 1963; Jennifer est morte en 1993) étaient des jumelles identiques qui ont grandi au pays de Galles. Elles furent connues en tant que les ‘Jumelles Silencieuses’ en rapport à leur choix de communiquer uniquement avec leur famille immédiate. Elles commencèrent à écrire des œuvres de fictions mais s’en remirent au crime en quête de reconnaissance. Les deux femmes ont été envoyé à l’Hôpital Psychiatrique de Broadmoor où elles ont été confiné pendant 14 ans.

gibbons-e1333632778655

Jeunesse

June et Jennifer étaient les filles d’immigrants de l’Ouest Indien, Gloria et Aubrey Gibbons. Gloria était une femme de ménage et Aubrey travaillait en tant que technicien pour la Royal Air Force. Quelques temps après leur naissance à Barbados, leur famille alla à Haverfordwest, au pays de Galles. Les soeurs jumelles étaient inséparables et avaient un trouble de la parole qui rendait difficile pour les gens en dehors de leur famille immédiate de les comprendre. Comme résultat, elles se mélangèrent très peu avec les autres enfants et vivaient en autarcie à l’école. Cela s’est avéré être traumatisant pour les jumelles, ce qui éventuellement poussa les administrateurs de l’école à les laisser partir plus tôt chaque jour comme cela elles éviteraient les railleries. Leur langage fut de plus en plus idiosyncratique à cette période. Rapidement il devint incompréhensible pour les autres. Leur langage, ou idioglossia, qualifié en tant qu’exemple de cryptophasia, exemplifié par les actions simultanées des jumelles. Il se passa que les jumelles ne parlaient à personne d’autre qu’elles et leur petite soeur Rose.

Quand les jumelles ont atteint l’âge de 14 ans, une succession de thérapeutes ont tenté sans succès de les rentrer en communication avec les autres. Elles ont été envoyé à différentes écoles dans le but de briser leur isolement, mais les sœurs sont devenues catatoniques et entièrement introverties lorsque séparées.

Crime et Hospitalisation

Leurs romans ont été publié par une agence appelée New Horizons, et elles tentèrent de vendre leurs histoires courtes à des magazines, mais sans succès. Une brève aventure avec quelques garçons américains, les fils d’un militaire de l’US Navy, ne mena nulle part. Les filles ont commis un certain nombre de crimes, y compris l’incendie criminel qui a conduit à leur internat à l’hôpital de Broadmoor, un hôpital psychiatrique sous haute sécurité. Elles y sont restées pendant 14 ans. Placées avec de fortes doses de médicaments antipsychotiques, elles se sont trouvées incapables de se concentrer, Jennifer a apparemment développé une dyskinésie tardive. Leurs médicaments ont apparemment été ajustés suffisamment pour leur permettre de poursuivre les copieux journaux. Elles les avaient commencés en 1980, et elles réussirent à rejoindre la chorale de l’hôpital, mais elles ont perdu l’essentiel de leur intérêt pour l’écriture créative.

L’affaire a connu un certain succès en raison de la couverture des journaux par la journaliste du The Sunday Times, Marjorie Wallace. Le tabloïd britannique The Sun a donné un compte rendu bref mais précis de leur histoire, intitulée « Genius Twins Won’t Speaks » (une référence apparente à leurs capacités intellectuelles lors d’un test quand elles se sont inscrites à l’hôpital de Broadmoor).

La mort de Jennifer

D’après Wallace, les filles avaient un accord de longue date que si l’une d’entre elles venait à mourir, l’autre doit se mettre à parler et à avoir une vie normale. Pendant leur séjour à l’hôpital, elles commencèrent à croire qu’il était nécessaire qu’une des jumelles devait mourir, et après beaucoup de conversations, Jennifer accepta d’être sacrifiée. En Mars 1993, les jumelles ont été transféré de Broadmoor à la Clinique Caswell plus ouverte de Bridgend, pays de Galles; à l’arrivée Jennifer ne pouvait pas être réveillée. Elle a été envoyé à un hôpital où elle est morte après une myocardite aiguë, une soudaine inflammation du coeur. Il n’y avait aucune évidence de prise de drogues ou de poison dans son système, et sa mort reste un mystère.

Pendant une visite quelques jours plus tard, Wallace se rappela que June « était d’une humeur étrange. Elle a dit, ‘Je suis finalement libre, libérée, et finalement Jennifer a donné sa vie pour moi.’

Après la mort de Jennifer, June a participé à des interviews avec Harper Bazaar et The Guardian. En 2008, elle vivait une vie tranquille et indépendante, près de ses parents à l’ouest du pays de Galles. Elle n’est désormais plus suivie par des services psychiatriques; a été accepté par sa communauté, elle cherche à mettre le passé derrière elle.

Source : Wikipedia (Anglais)

Publié le 26 octobre, 2013 dans Psychologie, Société & Culture, WTF, X Files & Paranormal.

Publicité

Laissez un commentaire

*