Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Un faux Prêtre a retenu en otage la famille de l’homme le plus détesté d’Espagne; leur demandant de mettre sur une clef USB des informations afin de ‘détruire le gouvernement’

Un faux Prêtre a retenu en otage la famille de l’homme le plus détesté d’Espagne; leur demandant de mettre sur une clef USB des informations afin de ‘détruire le gouvernement’

pretre

Le faux aumônier de prison a convaincu la femme et le fils de Bárcenas dont il avait besoin pour conduire un rapport sur l’ancien trésorier avant de les retenir en otage.

Un homme déguisé en aumônier de prison s’est introduit dans le foyer de la famille disgraciée de l’ex-trésorier Luis Bárcenas, et a retenu sa famille en otage pendant une heure, leur exigeant de fournir une clef USB qui avait le pouvoir de « détruire le gouvernement de l’Espagne. »

Armé d’un vieux pistolet et se faisant passer pour un aumônier de prison, il a réussit à s’introduire dans le bâtiment où l’ancien trésorier du Parti Populaire Luis Bárcenas a vécu avant d’être envoyé en prison.

Une fois que le faux prêtre a réussit à rassembler les membres de la famille et leur servante dans le salon, il sortit un pistolet et demanda qu’ils lui remettent « un stylo usb pour chasser le gouvernement. »

Olivares, dont d’après El Mundo a eu des problèmes psychologiques et un casier judiciaire, était après la clef USB qui prétendument contenait les détails de tous les pots de vins fais par Bárcenas aux membres du Parti populaire – un scandale de corruption qui a fait les gros titres espagnols l’année dernière.

L’homme perturbé de la ville de Cuenca a attaché les mains des trois victimes et les a retenu en otage pendant une heure.

Guillermo le fils de Bárcenas a été capable de se libérer des menottes et a retenu l’homme tandis que sa mère criait à l’aide.

Un voisin a entendu les cris et a appelé la police à l’adresse indiquée sur Príncipe de Vergara, rue de Madrid.

La police Espagnole a plus tard confirmée que l’arme de Guerre Civile pré-Espagnole était chargée à blanc.

Le journal Espagnol El Pais a publié un extrait d’une lettre écrite par Olivares au journal régional El Diario de Castilla-La Mancha en 2011, dans laquelle il condamne le secrétaire général de l’Espagne Maria Dolores de Cospedal pour avoir « coupé les aides sociales » aux gens ayant des problèmes physiques et mentaux.

« Les gens handicapés en Espagne doivent vivre avec 11€ (15$) par jour, » écrit-il.

« Vous avez promis qu’il n’y aurait pas de réductions de dépenses dans votre campagne électorale et vous nous avez menti. »

The Local, le 24 Octobre 2013


Publicité

Laissez un commentaire

*