Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Japon : Préparations à la dangereuse opération de retirer 400 tonnes de combustibles usés

Japon : Préparations à la dangereuse opération de retirer 400 tonnes de combustibles usés

fukushima

TEPCO l’opérateur de Fukushima se prépare à sa plus difficile et dangereuse opération de nettoyage. En Novembre il va retirer 400 tonnes de combustibles usés du Réacteur numéro 4. Mais même une petite erreur pourrait provoquer un désastre nucléaire.

L’opération devrait commencer début Novembre et se terminer fin 2014.

Dans des circonstances normales, l’opération de retirer tout le carburant prendrait environ 100 jours. TEPCO (Tokyo Electric Power Co) avait initialement prévu qu’elle dure deux ans, mais a réduit le temps de l’opération à un an en reconnaissance de l’urgence, car même un tremblement de terre pourrait provoquer une fuite incontrôlable de carburant.

Dans ce laps de temps TEPCO prévoie de méticuleusement retirer plus de 1,300 barres de combustibles usés, contenant la radiation 14,000 fois l’équivalent de la bombe nucléaire d’Hiroshima,

Le fond de la piscine où les assemblages de combustible sont situés est de 18 mètres au dessus du sol et les barres à 7 mètres sous la surface de l’eau.

La première tâche de TEPCO est de retirer les débris de la piscine de combustible du Réacteur numéro 4.

Puis, une à une, les barres de combustibles seront retirées du dernier niveau des assemblages endommagés en utilisant une grue suspendue au dessus du réacteur en panne. (…)

Source : Russia Today, le 23 Octobre 2013

Publié le 24 octobre, 2013 dans Catastrophes Ecologiques, Japon, Monde, Société & Culture.

Publicité

Laissez un commentaire

*