Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Tout comme Edward Snowden, Benjamin Franklin avait été traité de Traitre pour avoir Informé le Peuple des Actions de son Gouvernement

Tout comme Edward Snowden, Benjamin Franklin avait été traité de Traitre pour avoir Informé le Peuple des Actions de son Gouvernement

benjamin-franklin

Ressemblances entre Snowden et les Pères Fondateurs

Le Washington Times note:

En 1773, Benjamin Franklin avait fuité des informations confidentielles en rendant public des lettres écrites par le feu Lt. Gouverneur du Massachusetts Thomas Hutchinson et son secrétaire Andrew Oliver pour Thomas Whatley, un assistant du premier ministre Britannique.

Les lettres contenaient les opinions sur comment le gouvernement Britannique devrait répondre aux troubles coloniaux avec le Townsend Acts et d’autres lois impopulaires. Hutchinson suggéra qu’il était possible pour les colons d’apprécier les mêmes droits qu’en tant que sujets vivants en Angleterre, et qu’« une abrogation de ce qui était appelées libertés Anglaises » était nécessaire.

Le contenu des lettres a fait beaucoup de dégâts pour le gouvernement Britannique. Franklin a été rejeté en tant que ministre des Postes coloniaux et a enduré une heure de censure du Général Adjoint du Procureur Général Britannique Alexander Wedderburn.

Tout comme Snowden, Franklin était appelé un traitre pour avoir informé le peuple des actions de son gouvernement. Tel que le biographe de Franklin, H.W. Brands l’écrit:

« Pendant une heure il a hurlé des injures après Franklin, lui imposant l’étiquette du menteur, d’un voleur, d’un instigateur de l’insurrection du Massachussetts, un paria de la société de tous les honnêtes gens, un ingrat dont l’attaque sur Hutchinson n’est rien de moins que le désir de s’accaparer le bureau du gouverneur pour lui-même. Donc, diffamatoire était la diatribe de Wedderburn qu’aucun journal londonien n’imprimerait pas. »

Les Tyrans qui massacrent les patriotes n’est rien de nouveau. L’Histoire a décidé que Franklin était un patriote. Elle n’a pas été très gentille avec Hutchinson et Wedderburn.

L’Histoire décidera tout aussi bien qui seront les patriotes du 21ème siècle.

Ray McGovern – un vétéran de la CIA de 27 ans, qui a présidé la National Intelligence Estimates et qui a personnellement donné des briefings de renseignement aux présidents Ronald Reagan et George HW Bush, leurs vice-présidents, secrétaires d’État, les chefs d’état-major, et de nombreux autres hauts fonctionnaires du gouvernement – est d’accord:

Tout comme Edward Snowden, Franklin a été insulté de traitre pour avoir rendu public la vérité sur ce que le gouvernement faisait.

Washington’s Blog

Publié le 11 octobre, 2013 dans Big Brother, Etats-Unis, Histoire, Politique & Loi, PRISM.

Publicité

Laissez un commentaire

*