Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Des échantillons d’ADN confirment que les Juifs Ashkénazes sont des descendants d’Européens

Des échantillons d’ADN confirment que les Juifs Ashkénazes sont des descendants d’Européens

adn Une étude récente sur l’ADN résout la controverse de longue date en rapport à l’origine des Juifs Ashkénazes d’Europe, affirmant que leur lignée maternelle provient d’Europe.

Les chercheurs à l’Université d’Huddersfield ont utilisé l’archéogénétique pour résoudre la controverse sur l’origine des Juifs Ashkénazes pour savoir s’ils avaient migré de la Palestine au premier siècle après JC ou si leurs ancêtres étaient des Européens qui s’étaient convertis au Judaïsme. Ils ont analysé les échantillons d’ADN pour enquêter sur les colonies de peuplement préhistorique d’Europe par les migrants venants du Proche-Orient.

L’analyse des échantillons d’ADN mitochondriale a révélé que l’origine de la femelle Ashkénaze provient du sud et de l’ouest de l’Europe et non pas du Proche-Orient. Cette analyse de l’ADN revendique que la plupart des Juifs Ashkénazes étaient au moins à moitié Européens génétiquement, démystifiant les hypothèses précédentes qu’ils étaient de la région du Moyen-Orient.

« Les origines de l’Ashkénazisme est l’une des plus grosses questions que les gens ont poursuivie encore et encore et n’ont jamais réellement atteint une vision concluante, », a dit le Professeur Martin Richards, directeur du Groupe de Recherche en Archéogénétique à l’Université d’Huddersfield et co-auteur de l’étude, qui a décrit les nouvelles données comme étant « irrésistibles ».

Ashkénaze en Hébreu veut dire ‘Allemands’ et est utilisé pour les Juifs d’origine d’Europe de l’Est qui parlaient historiquement le Yiddish ou le langage Judéo-Allemand. On sait peut de choses sur l’histoire des Juifs Ashkénazes, avant qu’ils ne partent de la Méditerranée et s’installent dans la Pologne de nos jours, vers le 12è siècle.

Dans l’étude présente, les chercheurs ont découvert que la majorité des lignées de Juifs Ashkénazes étaient étroitement liées à l’Europe méridionale et occidentale et ils résidaient en Europe pendant des milliers d’années.

« Cela suggère que, bien que des hommes Juifs peuvent avoir effectivement migré d’Europe vers la Palestine il y a environ 2000 ans, il semblerait qu’ils se soient mariés avec des femmes Européennes », a déclaré le Professeur Richards.

En étudiant les génomes mitochondriaux de plus de 3.500 personnes en provenance d’Europe, du Proche-Orient, du Caucase, et y compris les Juifs ashkénazes, les chercheurs ont découvert qu’ils proviennent d’il y a 10 000 – 20 000 ans. Ils ont constaté que quatre fondateurs ont été responsables de 40 pour cent de l’ADN mitochondrial Ashkénaze. Plus de 80 pour cent des lignées maternelles des Juifs ashkénazes pourraient être attribuées à l’Europe, a rapporté NBC News.

Cette étude génétique confirme que les femmes Ashkénazes étaient des converties de la population Européenne.

Science World Report, le 9 Octobre 2013

Publié le 10 octobre, 2013 dans Europe & UE, Génétique, Histoire, Judaïsme, Monde.

Publicité

Laissez un commentaire

*