Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

La Turquie lève 90 ans d’interdiction de porter le voile au travail

La Turquie lève 90 ans d’interdiction de porter le voile au travail

turquie

Pour la première fois en 90 ans, les femmes en Turquie sont désormais autorisées à porter le foulard islamique dans leurs lieux de travail ou à l’université.

Bien que porter le voile dans les rues était autorisé, il a été déclaré hors la loi dans toutes les institutions publiques depuis 1925.

Le fondateur de la république laïque Turque, Mustafa Ataturk, a passé le décret bannissant les symboles liés à l’appartenance religieuse des fonctionnaires.

Plein de femmes, particulièrement Kurdes, ont été incapables d’étudier ou de participer à la main d’oeuvre.

Le Premier Ministre Recep Tayyip Erdogan a dit que la nouvelle loi apporterait une plus grande démocratie: « La vieille régulation comprenait des restrictions sur les apparences des hommes et des femmes et c’était une violation et une discrimination contre la liberté de religion et de conscience, c’était discriminatoire, » a dit Erdogan.

Les détracteurs du Premier ministre voient cette initiative comme la preuve d’un « agenda islamique secret », que son parti AK essaie de faire passer.

Le changement fait parti d’un ensemble de réformes notamment une plus grande liberté pour les minorités kurdes et la levée de l’interdiction d’utiliser des lettres: comme « q », « w » et « x », qui font partie des langues minoritaires, mais pas dans l’alphabet Turc officiel.

Il y aura aussi une fin à la récitation de l’hymne national chaque semaine dans les écoles primaires Turques.

Euronews

Publié le 9 octobre, 2013 dans Education, Islam, Monde, Société & Culture, Turquie.

Publicité

Laissez un commentaire

*