Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Les ‘Pirates’ Russes Offrent leurs Services à la NASA en Temps de Crise

Les ‘Pirates’ Russes Offrent leurs Services à la NASA en Temps de Crise

parti-pirate-russie

Le Parti Pirate de la Russie a offert à la NASA d’utiliser ses serveurs dédiés pour héberger temporairement le site internet de l’agence spatiale Américaine alors qu’il est fermé « en raison de la défaillance du financement du gouvernement fédéral. » La NASA était supposée marquer son 55ème anniversaire cette semaine, mais l’agence spatiale américaine a donné son avis de congé, aucune invitations d’anniversaire, pour la quasi-totalité de ses 18.000 employés, et a commencé être tracassée au sujet des futures missions alors que le financement s’est asséché avec la fermeture du gouvernement américain.

« Nous aimerions vous offrir une collocation sécurisée ou d’être hébergé sur nos serveurs dédiés sur notre plateforme d’hébergement jusqu’à la fin de la crise, », a déclaré le Parti Pirate dans un communiqué publié sur son site internet jeudi.

« Nous sommes du côté de la vie privée sur Internet, et comme cela vous n’auriez pas à vous inquiéter des programmes comme PRISM ou à d’autres activités illégales de services secrets venant de pays différents. Votre trafic, votre activité et l’activité de vos utilisateurs seront en sécurité »

Le Parti Pirate, fondé en 2009, est actif en Russie en tant que mouvement public, mais le Ministère de la Justice a refusé de l’inscrire en tant que parti politique, déclarant que le nom « pirate » est une référence à une infraction pénale.

Il prétend être représente dans 48 régions de la Russie avec 5.000 candidats et au moins 30.000 supporters. Les objectifs déclarés du parti comprennent la promotion de l’e-démocratie, la liberté d’information et la protection de la vie privée.

Le parti fonctionne apparemment sur un budget mensuel de 6.000 roubles (200 $) et un effort local dédié.

RIA Novosti

Publié le 6 octobre, 2013 dans Cyber Guerre, Etats-Unis, Internet, NASA, Russie.

Publicité

Laissez un commentaire

*