Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

L’Ex chef de la NSA/CIA Hayden blague de mettre Snowden sur une liste de gens à abattre

L’Ex chef de la NSA/CIA Hayden blague de mettre Snowden sur une liste de gens à abattre

hayden

Quand on en vient à Edward Snowden, il est raisonnable de s’attendre à une petite discussion plutôt hard avec l’ancien chef de la NSA et de la CIA Michael Hayden. Après tout, c’est SON bébé qui a été humilié par les fuites de Snowden.

Mais laissant entendre qu’il existe des «listes» sur lesquelles Snowden devrait être inscrit, c’est prendre les choses à un nouveau niveau.

Parlant à un groupe de discussion Jeudi, l’ancien directeur de la NSA a très bien fait comprendre qu’il était au courant de la nomination de Snowden pour un Prix des Droits de l’Homme en Europe.

Mais Hayden a révélé qu’il préfèrerait voir le dénonciateur de la NSA sur une liste de gens à abattre plutôt qu’une petite:

« Je dois admettre que dans mes moments les plus sombres des derniers mois, j’ai aussi pensé de nominer Mr. Snowden, mais c’était pour une liste différente. »

, a dit Hayden lors d’une conférence sur la cybersécurité hébergée par le Washington Post.

Alors que l’audience rigolait, le législateur américain Républicain Mike Rogers, président de la House Intelligence Committee, a offert à Hayden son soutien: « Je peux vous aider avec ça », dit-il.

glenn-greenwald

Bien qu’Hayden n’a pas exactement spécifié la liste qu’il avait en tête, l’idée était clair comme du cristal et rentre bien dans le ton menaçant de ses déclarations précédentes qu’il a faites sur Snowden. Il a déjà assimilé les partisans hacktivistes de Snowden à des terroristes, les vingt ans quelque chose qui n’ont pas parlé au sexe opposé en cinq ou six ans » et a étiqueté Snowden lui-même de « jeune homme moralement arrogant qui risque probablement de finir alcoolique ».

Russia Today

Publié le 4 octobre, 2013 dans Etats-Unis, Internet, Monde, PRISM.

Publicité

Laissez un commentaire

*