Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Une Belge Euthanasiée parce que Bouleversée par son Changement de Sexe

Une Belge Euthanasiée parce que Bouleversée par son Changement de Sexe

change-sexe

Une Belge de 44 ans perturbée après avoir raté un changement de sexe a été euthanasiée cette semaine après que des docteurs acceptent sa mort par pitié pour des motifs psychologiques, a dit le média national Mardi.

Nathan Verhelst est morte Lundi dans un hôpital Bruxellois entouré de ses amis après avoir requit assistance pour mourir dans un cas qui a été hautement médiatisé en Belgique, qui est devenu le deuxième pays du monde après les Pays-Bas à avoir légalisé l’euthanasie en 2002.

« Elle est morte en toute sérénité, » a dit le docteur Win Distlemans, qui a raconté qu’elle avait obtenu la permission d’être euthanasiée car « nous pouvions clairement voir qu’elle était dans une détresse psychologique insoutenable. »

Nathon est née à Nancy dans une famille de trois garçons où elle a été rejeté par ses parents parce qu’ils voulaient un autre fils, a dit le journal qui a parlé avec elle la veille de sa mort. (…)

L’Euthanasie est actuellement légale pour ceux qui ont plus de 18 ans mais le parlement envisage de faire des appels pour légaliser l’euthanasie pour les mineurs, aussi longtemps qu’ils sont jugés capables de décider pour eux-mêmes.

La Belgique a un record de 1432 cas d’euthanasie en 2012, une hausse de 25% par rapport à l’année précédente. Elles représentent deux pour cent de toutes les morts.

Il y a des conditions strictes entourant l’acte dont le fait que les patients doivent être capables, conscients et doivent faire une requête « volontaire, considérée et répétée » pour mourir.

Breitbart.com

Publié le 2 octobre, 2013 dans Belgique, Psychologie, Société & Culture.

Publicité

Laissez un commentaire

*