Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Etats-Unis : « Si le budget n’est pas voté, la Nasa sera fermée », dit Obama

Etats-Unis : « Si le budget n’est pas voté, la Nasa sera fermée », dit Obama

Alors que le Congrès américain devait trouver avant lundi minuit (mardi 6h à Paris) un accord sur le budget fédéral, Barack Obama a pris la parole depuis la Maison Blanche à 16h45 (22h45 heure française), à quelques heures d’une paralysie annoncée de l’Etat fédéral américain. Faute d’accord de toute dernière minute entre républicains et démocrates au Congrès, des centaines de milliers de fonctionnaires seront mis en congés sans solde.

Pendant son discours, le président des Etats-Unis a mis en garde contre les conséquences d’une paralysie de l’Etat fédéral pour les Américains, et a exclu de céder à la demande de « rançon » émanant selon lui des républicains au Congrès. Barack Obama a souligné que « le temps presse » pour parvenir à un accord à moins de sept heures de la fin de l’année budgétaire, mais expliqué que sa réforme de l’assurance-maladie, visée par ses adversaires, serait appliquée à partir de mardi quoi qu’il arrive.

« Effets concrets sur l’économie »

Le président américain a également souligné que les allocations sociales continueraient à être versées et que les forces armées poursuivraient leur mission. « Une fermeture aurait immédiatement un impact économique très tréel sur les gens », a-t-il cependant ajouté lors d’une rencontre avec des journalistes. Il a souligné que la fermeture d’une partie des services fédéraux était encore évitable et a redit son espoir de voir le Congrès faire au bout du compte le bon choix.

Barack Obama a insisté sur le fait qu’une paralysie de l’Etat aurait des effets très concrets sur l’économie. Il a notamment cité en exemple la fermeture de l’agence spatiale américaine (Nasa) si le budget n’était pas voté. Plus précisément, toutes les activités liées à la Nasa seront maintenues mais les 18.000 employés de l’agence spatiale seront sommés de rester chez eux sans paie. (…)

TF1 News

Publié le 2 octobre, 2013 dans Etats-Unis, La Bourse & L'Economie, NASA, Société & Culture.

Publicité

Laissez un commentaire

*