Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Des Milliers de Personnes au Japon auraient souffert de saignements de nez massifs et récurrents ces derniers jours

Près de 3000 personnes la plupart en dessous de 30 ans souffrent de saignements de nez massifs récurrents au Japon

fukushima FAIT : Près de 5000 personnes ont twitté « saignement de nez » (hanaji) pendant deux jours du 22/9 au 23/9 – http://togetter.com/li/567445

FAIT : Près de 3000 personnes ont twitté « ne peut pas arrêter saignement de nez » (hanaji ga tomaranai) pendant la semaine du 20/9 au 30/9 – http://togetter.com/li/568710

FAIT: Près de 2500 personnes ont twitté « Je saigne du nez » (hanaji ga deta) du 28/9 au 30/9 – http://togetter.com/li/570016

[…] CE QUE VOUS POUVEZ FAIRE :

Pour les utilisateurs Japonais de Twitter et de Facebook, j’ai demandé du soutien pour faire passer cette étude aux gens affectés le plus possible en utilisant la liste ci dessus. Pour les utilisateurs à l’étranger, j’aimerai vous demander quelque chose: Aidez moi à créer une base de données de cette liste massive; Aidez-moi à trouver des statistiques fiables sur le saignement de nez en général vis-à-vis des saignements de nez anormaux; Aidez moi à trouver un moyen d’attirer l’attention de la communauté civique internationale sur ce problème.

—–

Arnie Gundersen, l’ingénieur en chef de Fairewinds, le 1er Octobre 2013: Le problème en ce moment c’est que les chercheurs Japonais ont peur de dire la vérité. Nous avons des docteurs nous appelant à Fairwinds en disant, « Nous savons que nos patients ont des maladies liées à la radiation et l’hôpital ne nous autorise pas à dire cela aux patients. » […] Donc la dernière chose est la transparence. Et Franchement, si vous le laissez aux mains du gouvernement Japonais nous n’aurons jamais de la transparence. Nous devons avoir des gens qui s’impliquent avec un comité de surveillance fait de civils qui n’ont rien à gagner, ou rien à perdre de dire la vérité.

Source: Takahiro Katsumi (Aide de la politique étrangère du sénateur Tadashi Inuzuka, un membre de la Chambre des conseillers de la Diététique Japonaise –Source) via Energy News

Publié le 2 octobre, 2013 dans Catastrophes Ecologiques, Japon, Monde, Santé, Vidéos.

Publicité

Laissez un commentaire

*