Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

La Conférence Internationale sur l’Islamophobie fait la Promotion de la Charia

La Conférence Internationale contre l’Islamophobie fait la Promotion de la Charia

charia-islam

Les observateurs objectifs devraient être concernés de plein droit par la « Conférence Internationale sur l’Islamophobie: Loi & Média«  qui a été tenue par la Direction générale de la presse et de l’information du gouvernement Turc (DGPI ou BYGEM en Turc) et l’Organisation de la coopération islamique (OCI) du 12 au 13 Septembre dernier dans le Grand Hôtel Tarabya à Istanbul. Les participants à la conférences ont étayé beaucoup trop de menaces émanant de divers musulmans et de leurs alliés, remettant en question leur respect pour la liberté d’expression et la liberté d’expression.

Le site internet de la conférence a défini « Islamophobie » d’après le suffixe Grec phobia comme étant « une peur et intolérance infondées de l’Islam et des Musulmans. » « En culminant les discours et attitudes haineux envers les Musulmans, » cette phobie est « nuisible pour la paix internationale. » Il devrait y avoir une « reconnaissance que l’Islamophobie est un discours hainaux et que les attitudes Islamophobiques sont des violations des droits de l’homme. »

A Istanbul, le Premier Ministre Turc Recep Tayyip Erdogan a réitéré sa meme très connue que l’« Islamophobie » est une « forme de racisme«  est un « crime contre l’humanité. » « Aucune religion monothéiste », a élaboré Erdogan, « n’adopte, ne soutient, ne permet ou n’amène à la terreur. »

« Si la Chrétienté et le Judaïsme ne peuvent pas être mentionnés avec le terrorisme, » a ajouté à ses remarques le vice-premier ministre Turc Bülent Arinç, « alors notre noble religion de l’Islam ne peut pas être diffamée de cette manière non plus. » Arinç discerne la cause principale de l’« Islamophobie » dans la croyance que « l’Islam et la démocratie ne sont pas compatibles, » cependant « les Musulmans sont démocrates en essence. »

Les 57 états à majorité musulmane représentants de l’OIC (dont la « Palestine »), un membre Turc, le Secrétaire Général de l’OIC le Dr. Ekmeleddin Ihsanoglu, ont repris les thèmes des tentatives de longue date de restreindre la critique de l’Islam. Ihsanoglu dénonce « l’exploitation… de la liberté d’expression.« 

La première session de la conférence avait en avant première le savant apologiste régulier de l’Islam reconnu mondialement, John Esposito. Esposito a cité « la peur irrationnelle » de soutenir « les législations anti-charia » aux États-Unis. Se tournant vers l’Egypte, Esposito a critiqué ceux qui « pensent qu’il est légitime de renverser un gouvernement démocratiquement élu. »

(…)

Breitbart.com, le 28 Septembre 2013

Publié le 1 octobre, 2013 dans Islam, Monde, Religions & Mythologies, Société & Culture.

Publicité

Laissez un commentaire

*