Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

La grande peur des élus face au «risque FN»

La grande peur des élus face au «risque FN»

Le spectre du FN n’en finit pas de planer sur la rentrée politique. Un sentiment de panique semble envahir les partis de gouvernement, du PS à l’UMP. Plusieurs responsables socialistes redoutent de plus en plus que la séquence actuelle concentrée autour des questions fiscales et d’immigration soit un double piège qui se referme sur la majorité.

«Logiquement, les déçus de Hollande devraient se tourner vers nous. Mais vu l’état de notre parti, la plupart fuient vers le FN », se désole un responsable de l’UMP.»

« «Gare à un 21-avril européen !», ne cesse d’alerter, de son côté, le socialiste Claude Bartolone. Le président de l’Assemblée craint également qu’au printemps « le Parlement européen ne soit bloqué par un groupe de partis populistes, dont le FN».

A l’UMP et au PS, la crainte d’une poussée du FN dès le premier tour affole les états-majors. Même s’il remportait peu de villes, le parti frontiste investirait de nombreux conseils municipaux. «Partout où Marine Le Pen a dépassé les 20 % à la présidentielle, le FN sera en mesure de faire au moins 10 %», prédit Christophe Borgel, le « M. Elections » du PS. […]

Le Monde

Publié le 29 septembre, 2013 dans Actualité, France, Politique & Loi, Société & Culture.

Publicité

Laissez un commentaire

*