Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Le Pape François dirigeait un réseau secret pour sauver les dissidents, dit un livre

Le Pape François dirigeait un réseau secret pour sauver les dissidents, dit un livre

JorgeBergoglio

Alors qu’une dictature soutenue par l’armée en Argentine conduisait une guerre clandestine contre les dissidents suspects, le cardinal Jorge Mario Bergoglio, le futur Pape, a mis au point une stratégie secrète pour sauver ceux qui étaient visés, d’après un nouveau livre.

Intitulé « La Liste de Bergoglio: Ceux qui furent sauvés par le Pape François; Des Histoires jamais Racontées, » le livre comprend aussi les échanges des témoignages du cardinal à cette période lors d’un interrogatoire de la cour pendant près de quatre heures en 2010.

Le futur Pape était chef de la province des Jésuites dans le pays de 1973 à 1979, l’apogée de la guerre clandestine, qui a vu près de 30,000 Argentins se faire kidnapper, torturer, assassiner ou disparaitre, pour ne jamais réapparaitre à nouveau. (…)

D’après les témoignages variés rassemblés dans le volume, le futur Pape faisait en sorte que personne ne savait qui faisait parti du réseau clandestin qui protégeait ou mettait en sécurité les dissidents, unionistes, prêtres, étudiants, intellectuels, Catholiques et autres.

« Chaque personne faisait une faveur particulière pour [Bergoglio] le chef des Jésuites en Argentine: une personne pourrait s’occuper d’une personne pour une nuit, un autre emmènerait en voiture quelqu’un, un autre s’occuperait de le mettre en bon terme avec un travailleur d’un consulat Européen » pour faire sortir quelqu’un du pays, a dit un papier du Vatican, l’Osservatore Romano, le 7 Septembre. (…)

Catholic Herald

Publié le 14 septembre, 2013 dans Christianisme, Les Jésuites, Monde, Politique & Loi.

Publicité

Laissez un commentaire

*