Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Moscou craint une catastrophe nucléaire en Corée du Nord

Moscou craint une catastrophe nucléaire en Corée du Nord

La Corée du Nord mène des travaux sur un réacteur nucléaire de Yongbyon qui est dans un «état épouvantable», une situation risquant d’entraîner «une catastrophe» dans la péninsule coréenne, a indiqué une source russe citée par les agences de presse.

«Il est évident que des travaux sont menés là-bas depuis longtemps. Certains signes montrent que cela va vers le redémarrage», a indiqué cette source diplomatique.

«Le réacteur qui est une construction des années 1950 est dans un état épouvantable», a souligné cette source.

La Russie s’est dite inquiète des conséquences de cet éventuel redémarrage pour la région.

«Cela pourrait avoir des conséquences terribles pour la péninsule coréenne, entraîner une catastrophe», a ajouté la source russe.

«Nous n’avons pas de données prouvant que le réacteur est redémarré», a toutefois souligné la source russe.

Un groupe de réflexion américain a affirmé mercredi que la Corée du Nord semblait avoir redémarré un réacteur nucléaire de la centrale de Yongbyon qui produit du plutonium ce qui devrait permettre au régime d’accélérer son programme d’armement.

Une photo prise par satellite le 31 août montre de la vapeur s’échapper d’un bâtiment adjacent au réacteur d’une puissance de cinq mégawatts sur le complexe nucléaire de Yongbyon, a indiqué l’Institut américano-coréen de l’Université Johns-Hopkins.

Le cliché montre que la Corée du Nord «semble avoir fait redémarrer le réacteur», ont précisé les chercheurs Nick Hansen et Jeffrey Lewis sur le blog de l’institut.

Le réacteur «est capable de produire 6 kilos de plutonium par an que Pyongyang pourrait utiliser pour lentement accroître la taille de son arsenal nucléaire», ont-ils poursuivi. (…)

La suite sur LaPresse.ca

Publié le 13 septembre, 2013 dans Catastrophes Ecologiques, Corée du Nord, Russie.

Publicité

Laissez un commentaire

*