Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Chine : Une mère Ours tue son petit et se suicide pour éviter une vie de souffrance et de torture

Chine : Une mère Ours tue son petit et se suicide pour éviter une vie de souffrance et de torture

ours

Une mère Ours a étranglé son petit et s’est ensuite donnée la mort en fonçant tête la première contre un mur pour se sauver tous deux d’une vie de torture.

Les ours se faisaient traire leur vésicule biliaire tous les jours pour obtenir de la ‘bile d’ours’ qui est utilisée dans la médecine traditionnelle chinoise pour éliminer la « chaleur » du corps, ainsi que pour traiter les maladies du foie et des yeux.

La bile, un jus digestif, est récoltée à travers un trou permanent dans l’abdomen et la vésicule biliaire d’ours noir asiatique, qui, comme il est ouvert en permanence, est sensible aux infections et aux maladies qui peuvent causer aux animaux des douleurs insupportables.

Cela pousse souvent les ours à essayer de se tuer eux-mêmes avec des coups de poing dans l’estomac. Pour éviter cela, ils sont équipés de gilets de fer.

Il a été rapporté que la mère et son ourson étaient conservés dans des cages minuscules appelées «cages d’écrasement» qui restreignent leurs mouvements, dans une ferme dans une région reculée du nord-ouest de la Chine, selon le site Asia One.

LA BILE D’OURS : LES FAITS :
– Plus de 12,000 ours souffrent de conditions cruelles dans des fermes d’ours Asiatiques

– Ils sont confinés comme cela leur bile peut être extraite de leur vésicule biliaire et vendue dans la Médecine Traditionnelle Asiatique, d’après la Société mondiale de protection des animaux (SMPA)

– Les méthodes utilisées pour extraire de la bile provoquent une sérieuse douleur et un trauma chez les ours, qui occupent des petites cages.

Les fermiers d’ours font parfois valoir que fournir leur industrie en bile d’ours protège les ours sauvages.

Un témoin a raconté à Reminbao.com que la mère ours a brisé sa cage quand elle a entendu son petit en détresse avant qu’un travailleur ne perfore son estomac pour y traire de la bile.

La mère se dépêcha vers la cage de son ourson, puis le serra jusqu’à ce qu’il soit finalement étranglé avant de foncer tête la première dans un mur, se tuant elle-même.

D’après Singapore Seen, le témoin, qui n’a pas été nommé, a déclaré: « Quand un travailleur a voulu ouvrir le ventre de son ourson, la mère ours a éclaté la cage et s’en est pris à son ourson ». (…)

Live Free, Live Natural, le 23 Août 2013

Article original : DailyMail, le 12 Août 2011

Publié le 12 septembre, 2013 dans Animaux, Chine.

Publicité

Commentaires (5)

 

  1. Stéphany dit :

    On est arrivé au comble de l’horreur… on arrive a pousser à un animal à se suicider pour ne plus être martyrisé ??? Peut-on aller plus loin, de nos jours c’est impensable de croire dans de telle bêtise. Après la 2e guerre mondiale on a découvert l’horreur des camps de concentration et les sévices que les prisonniers ont connus, ici y a-t-il une différence ? Et on appelle ça une ferme la terminologie n’est pas juste! L’attitude de ses animaux ne fait-ils pas d’eux des êtres doués de sensibilité, pendant des siècles les hommes et femmes de couleur ont été considérés comme des animaux, des êtres inférieurs avant que « l’humanité » se rendent compte de sa stupidité (pas tout le monde malheureusement). « L’humanité » finira-t-elle un jour par devenir intelligente sans que cela prenne des siècles ?

  2. Paula Roy dit :

    Voilà jusqu’où peut aller une maman !!!

  3. Petit dit :

    L’épouvante est de ce monde. Il faut faire interdire cela, c’est ignoble, atroce.

  4. Delannoy Céline dit :

    Pauvre ours c’est tellement triste sa m’arrache le coeur comment peut on agir de cette manière être aussi cruelle et insensible a la souffrance animal sa mecoeur de me dire que je fait parti de cette la race la race humaine … En passant pas tellement humain les animaux sont plus humain que nous et nous plus animal q humain j’espère que jour cette souffrance sera aboli

  5. Betty Boop dit :

    Comment est-ce possible ? il serait temps que le monde des éleveurs, quels qu’ils soient, s’éveille à la sensibilité et au respect du monde animal.

Laissez un commentaire

*