Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Big Brother: Yahoo a reçu 29.000 demandes de données à travers le monde

Big Brother: Yahoo a reçu 29.000 demandes de données à travers le monde

yahoo Après Google, Microsoft et Facebook, Yahoo a révélé avoir reçu 29.000 demandes d’informations sur ses utilisateurs, émanant de 16 pays mais en grande majorité de l’administration américaine.

Yahoo a annoncé avoir reçu depuis le début de l’année 29.000 demandes d’informations sur ses utilisateurs, émanant de 16 pays mais en grande majorité de l’administration américaine. Dans son premier rapport dit de «transparence», le moteur de recherche explique avoir reçu 12.444 demandes des autorités américaines sur les six premiers mois de 2013. Ce chiffre comprend tous types de demandes de données, précise Yahoo, qu’elles proviennent des autorités judiciaires ou des autorités chargées de la sécurité nationale américaine en vertu de la loi FISA (Foreign Intelligence Surveillance Act) et NSL (National Security Letters).

Le gouvernement américain «nous interdit de révéler des détails supplémentaires sur le nombre de demandes», précise encore la société. «Chez Yahoo, nous prenons très à cœur la confidentialité de nos utilisateurs», a affirmé Ron Bell, le principal avocat de Yahoo, sur un blog. Ce dernier a précisé que «le département juridique de Yahoo exigeait que les demandes des gouvernements soient faites en toute légalité et à des fins légales». 37% des demandes américaines ont été satisfaites, a-t-il précisé, et dans 55% des cas, Yahoo fournit des informations «sans contenu» tel que les noms ou encore de la géolocalisation. 2% de ces requêtes sont éconduites et 6% d’entre elles échouent à fournir une quelconque information.

Parmi les 16 pays ou territoires demandeurs, Yahoo cite l’Australie, Hong Kong, l’Inde, la Nouvelle-Zélande, Taïwan, la France, l’Allemagne, l’Irlande, l’Italie, la Grande-Bretagne ou encore le Brésil. Après Google et Microsoft, Facebook révélait fin août que plus de 71 États avaient demandé des renseignements sur ses utilisateurs au premier semestre 2013. Les groupes technologiques américains sont sous pression après des révélations sur le programme américain de surveillance Prism, par lequel l’agence de sécurité américaine NSA (National Security Agency) a obtenu auprès d’eux des milliers de données numériques concernant des utilisateurs d’internet.

Le Figaro

Publié le 7 septembre, 2013 dans Internet, Monde, Politique & Loi, PRISM.

Publicité

Laissez un commentaire

*