Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

“L’Allemagne ne s’associera en aucun cas à une action militaire en Syrie”

“L’Allemagne ne s’associera en aucun cas à une action militaire en Syrie”

L’intervention militaire contre la Syrie ne suscite aucunement l’enthousiasme des pays européens. Mise à part la France de François Hollande, aucun autre pays européen n’a appelé à lancer des frappes militaires contre Damas. Bien au contraire, ils sont nombreux à s’opposer ouvertement à une telle agression.

Preuve en est, l’Allemagne a exprimé son désaccord avec la France et son va-t-en-guerre. En marge des travaux du G20, qui se déroule en Russie à Saint-Pétersbourg, la chancelière allemande d’Angela Merkel a affirmé clairement que «l’Allemagne ne s’associera en aucun cas à une action militaire en Syrie». Les Allemands refusent d’endosser une guerre dans une région en pleine ébullition. Une guerre qui risque, en plus, de faire des milliers et des milliers de victimes. La position de l’Allemagne est partagée par plusieurs autres pays européens et pas des moindres. Ainsi, l’Italie a dit également non à une guerre contre la Syrie.

Le président du Conseil Italien Enrico Letta a quant à lui mis en garde contre un «engagement dans quelque chose dont on ne connait pas la fin…». Même l’espagnol, Mariano Rajoy, s’est bien gardé d’apporter un quelconque soutien aux frappes en Syrie. La France, favorable à une action militaire, est donc de plus en plus isolée. Mais cela ne semble effrayer réellement François Hollande et son entourage. “Nous ne sommes ni isolés, ni impuissants!”, a indiqué une source proche de l’entourage du président français dans les colonnes du Figaro. «L’Europe travaille à une position commune, mais c’est long, il faut qu’un texte circule dans les capitales, qu’il soit agréé…», tente de rassurer cette source qui ne semble pas avoir convaincu par son assurance et son flegme. Et pour appuyer encore davantage l’isolement de la France, le président du Conseil européen, Herman Van Rompuy, a fait savoir qu’il “n’y pas de solution militaire” au conflit en Syrie. «Seule une solution politique peut arrêter le bain de sang, la violation des droits de l’Homme et la destruction de la Syrie», a-t-il fait remarquer au grand dam de François Hollande.

Algérie Focus

Publié le 6 septembre, 2013 dans Allemagne, Conflits & Guerres, Europe & UE, Syrie.

Publicité

Laissez un commentaire

*