Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

La Russie se moque de la Grande-Bretagne, la petite île

La Russie se moque de la Grande-Bretagne, la petite île

La Russie s’est moquée de la Grande Bretagne en disant « que c’est une petite île que personne n’écoute », suscitant une prise de bec diplomatique avec David Cameron.

russie-g20

Le Premier Ministre a insisté que la Grande-Bretagne reste un pouvoir mondial majeur.

Les tensions entourant la crise syrienne ont dégénérées lors d’un sommet du G20 à Saint-Pétersbourg. M. Cameron a soutenu les appels à une intervention militaire en Syrie après que le régime Assad aurait utilisé des armes chimiques.

Mr. Poutine s’est opposé à l’intervention et a questionné les déclarations de l’Ouest à propos de l’attaque. La Grande-Bretagne a fait face à des questions sur son rôle et son influence dans le monde depuis que M. Cameron a été gêné par un vote du Parlement la semaine dernière d’exclure une frappe militaire contre la Syrie.

Dmitri Peskov, porte-parole officiel de Mr. Poutine, dit-on, a souligné cet embarras, déclarant aux journalistes russes que l’Angleterre était maintenant diplomatiquement inutile.

La Grande-Bretagne est « juste une petite île… dont personne ne paye attention« , a dit Mr. Peskov. (…)

The Telegraph

Publié le 6 septembre, 2013 dans Grande-Bretagne, Politique & Loi, Russie, Syrie.

Publicité

Laissez un commentaire

*