Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Des mails piratés d’un Colonel des services de renseignements américains démontrent la possible implication du Pentagone dans l’attaque chimique syrienne

Des mails piratés d’un Colonel des services de renseignements américains démontrent la possible implication du Pentagone dans l’attaque chimique syrienne

usa1

La situation en Syrie est toujours au centre des médias du monde. Les experts prévoient une autre agression des États-Unis pour « les droits de l’homme ». Washington déclare régulièrement sa promptitude pour attaquer la Syrie. La version officielle – est la volonté de punir Bachard Al-Assad et l’armée syrienne pour l’usage d’armes chimiques contre la population civile.

En attendant, les médias ont diffusé de nouvelles preuves de la participation des services d’intelligence des États-Unis dans l’attaque chimique près de Damas. Un pirate informatique a obtenu l’accès à la correspondance des services d’intelligence des États-Unis, et a publié les courriers du Colonel ANTHONY J. MACDONALD de l’armée américaine. Macdonald est directeur d’état-major des opérations et planifie les activités du bureau du député-chef du personnel pour l’intelligence, le personnel de l’armée. C’est au sujet de l’attaque chimique en Syrie.

Dans le message du 22 août Eugene Furst félicite le Colonel sur la réussite de l’opération et le renvoie à la publication du Washington Post au sujet de l’attaque chimique en Syrie. Du dialogue de l’épouse d’Anthony avec son ami, il est clair que la vidéo avec les enfants tués dans l’attaque chimique près de Damas a été fomentée par les services d’intelligence des États-Unis.

Les données éditées indiquent que Washington est disposé à faire n’importe quoi pour atteindre ses buts dans le Moyen-Orient. Le soutien de l’opposition syrienne avec des moyens politiques et des armes n’a pas apporté les résultats prévus.

Dans ces circonstances les États-Unis sont prêts à nouveau à violer le droit international et à attaquer la Syrie sans l’approbation du Conseil de sécurité des Nations Unies. Le monde reste toujours le même – si la politique ne fonctionne pas, les porte-avions commenceront à entrer en action !

Captures d’écran du pirate de la boîte mail du Colonel :

mail1

>A propos j’ai vu votre récent succès, toutes mes félicitations, bon travail.
>Comme vous le savez, je suis loin de ça maintenant, mais je sais que nos gars ont fait de leur mieux.
>J’ai apprécié cette remise à niveau avec vous, j’espère vous rencontrer à nouveau bientôt.

mail2

>Vous savez, je ne peux m’empêcher de penser à cette terrible attaque au gaz en Syrie. Avez-vous vu ces
enfants ? Je criais réellement, ils ont été empoisonnés et ils sont morts, quand est-ce que cela sera terminé ?
Je vois leur visage quand je rêve, qu’est-ce que Tony vous a dit à ce sujet ?

mail3

>Vous voyez, je continue à penser à ces enfants syriens, grâce à dieu ils sont vivants, j’espère qu’ils auront une sorte de cadeau, ou de l’argent liquide.
>J’ai vu ça aussi et j’ai eu très peur. Mais Tony m’a réconforté, il a dit que les enfants n’avait pas été touchés, cela a été fait pour les caméras, alors vous n’avez pas à vous en faire ma chère.

Le pirate informatique a également prétendu avoir hacké diverses autres boîtes de courrier des dirigeants du Pentagone :

– Evans, Anthony O COL USARMY HQDA ASA ALT (US)
– Sims, John D COL USARMY HQDA OCPA (US)
– Griffith, David M COL USARMY (US)
– Bell, Craig A COL USARMY (US)
– Parramore, David J (Dave) COL USARMY MEDCOM HQ (US)
– Morris, Daniel L COL USARMY (US)
– Ellison, Brenda K COL USARMY (US)
– Jennings, Wesley J COL USARMY HQDA DCS G-8 (US)
– Eberle, Brian K COL USARMY HQDA DCS G-3-5-7 (US)
– Bradsher, John M COL USARMY (US)
– Fish, Charles A COL USARMY JS J8 (US)
– Roquemore, Darlene M COL USAF (US)
– Mott, Robert L Jr COL USARMY HQDA OTSG (US)
– Parramore, David J (Dave) COL USARMY MEDCOM HQ (US)
– Weeks, Colin A LTC USARMY (US)
– Reynolds, M Bridget LTC USARMY HQDA DCS G-2 (US)
– Grahek, Christopher J LTC USARMY HQDA OTSG (US)
– Henderson, Valerie D LTC USARMY HQDA OCPA (US)

Le pirate informatique a publié un communiqué sur Pastebin dans lequel il a également déclaré qu’il n’a pas eu le temps de regarder tous leurs courriers, il y a peut-être plus d’information et au final il a dit : «Je mettrais à disposition sur internet leur correspondance plus tard. »

MISE À JOUR : Bien, certains sites web nous ont demandé plus d’informations sur la source, c’est pourquoi nous voulons vous informer que cette information a aussi été publiée dans le Télégraph, et jusqu’à présent nous n’avons pas d’autre information sur les hackers.

Source : Hackersnewsbulletin.com, traduction par l’excellent Crashdebug.fr


Publicité

Laissez un commentaire

*