Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Prism : la NSA espionnait les diplomates français aux Etats-Unis

Prism : la NSA espionnait les diplomates français aux Etats-Unis

L’agence américaine a espionné en 2010 des représentations diplomatiques françaises à New York et à Washington, selon un document interne datant de juin 2010 et classé « très secret ».

A chaque jour ses nouvelles révélations. Le scandale des écoutes de la NSA prend chaque jour une ampleur plus importante. Ainsi, ce dimanche, l’hebdomadaire allemand Der Spiegel assure que l’Agence nationale de sécurité américaine a espionné des diplomates français de manière ciblée aux Etats-Unis ainsi que la chaîne de télévision qatarie al-Jazeera. Plus précisément, selon le magazine, la NSA a espionné en 2010 des représentations diplomatiques françaises à New York et à Washington. C’est ce que confirme un document interne de l’agence datant de juin 2010 et classé « très secret », document qu’a pu consulter le magazine.

La NSA s’est intéressée en particulier au réseau privé virtuel (VPN) reliant les ordinateurs des ambassades, des consulats et du siège parisien du ministère français des Affaires étrangères, selon le Spiegel. Un espionnage qui s’avère être une « réussite » comme le prouve le document recueilli par l’hebdomadaire allemand.

L’agence de sécurité américaine a également espionné la communication interne, particulièrement protégée, de la chaîne qatarie al-Jazeera, écrit le Spiegel dimanche. La NSA serait parvenue à lire des documents protégés provenant de « cibles intéressantes » de la chaîne de langue arabe. Selon ce document, les contenus déchiffrés ont été transmis pour analyse aux services de la NSA compétents. Pour le moment, impossible de savoir dans mesure et pourquoi les journalistes et responsables de la chaîne ont été épiés et jusqu’à quelle date, indique l’hebdomadaire allemand.

Atlantico

Publié le 1 septembre, 2013 dans Big Brother, Etats-Unis, France, Internet, PRISM.

Publicité

Laissez un commentaire

*