Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

La vraie histoire d’Edward Mordrake

La vraie histoire d’Edward Mordrake

edward

Elle semble s’être perdue à travers les âges. Si son existence et sa particularité unique dans l’histoire de la médecine sont avérées, l’énormité de la chose lui a valu diverses légendes.

Edward Mordrake est né au cours du 19ème siècle. De famille noble, il était considéré comme un jeune homme charmant et gracieux, aussi à l’aise dans ses études que dans les arts de la musique. Vu de face, il ressemblait à une personne idéale.

Mais ce qu’Edward ne pouvait pas cacher, sa malédiction, c’est que derrière ce visage charmeur, il possédait un second visage (photo). Un visage de jeune fille, ancré dans le derrière de sa tête, un visage qui ne pouvait ni parler ni manger. Un visage un peu difforme, une sorte de jumeau maléfique. Il a été dit que ses yeux pouvaient bouger, qu’il lui arrivait souvent de suivre du regard une personne et de bouger les lèvres comme pour chuchoter quelque chose. Suivant les états d’humeur d’Edward, elle pouvait aussi rire et pleurer. Mais la nuit, selon les propres dires d’Edward, elle lui chuchotait des choses démoniaques dans son sommeil.


Vidéo artistique

Edward voulait tout tenter pour se faire retirer ce monstre de son corps. Et devant le refus des médecins de tenter une opération si dangereuse, il s’est résigné à la détruire coute que coute, et savait que le seul moyen de la détruire, c’était de se tuer, elle et lui. A l’âge de 23 ans, Edward a été retrouvé mort à son domicile, avec à ses cotés une lettre indiquant qu’il voulait voir sa face de démon détruite avant son enterrement.

L’horreur qu’il provoquait chez les autres n’était rien comparé à l’horreur qu’il ressentait en lui. De même, recroquevillé, voilé ou la gueule ouverte, les monstres difformes de Bacon ne sont plus que des bêtes de foire enfermés et offerts à la vue des hommes, hurlant leur désespoir à la face du monde.

Source : Mystère TV / Wikipedia

Publié le 1 septembre, 2013 dans X Files & Paranormal.

Publicité

Commentaires (1)

 

  1. lola dit :

    un visage de JEUNE FILLE? vous avez des problèmes de vision je crois.

Laissez un commentaire

*