Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

L’Otan se refuse à intervenir directement en Syrie

L’Otan se refuse à intervenir directement en Syrie

Une réponse forte à l’utilisation probable d’armes chimiques par le régime syrien doit être apportée mais l’Otan ne veut pas s’impliquer dans une intervention directe. C’est ce qu’a déclaré aux médias danois, hier vendredi 30 août, Anders Fogh Rasmussen, son secrétaire général.

Le secrétaire général de l’Otan ne voit pas de rôle direct pour l’Alliance atlantique en cas d’une action militaire en Syrie. Une réponse de la communauté internationale est nécessaire si l’utilisation d’armes chimiques est confirmée, mais pour Anders Fogh Rasmussen, la solution politique reste prioritaire.

Ces propos correspondent à la ligne défendue par l’Alliance depuis le début du conflit : l’Otan a toujours soutenu et favorisé l’option d’un accord au sein des Nations unies.

En revanche pour le secrétaire général, il ne fait guère de doute qu’une attaque aux gaz toxiques a été menée par le pouvoir syrien. Selon Anders Fogh Rasmussen, seul le régime de Bachar el-Assad a les moyens d’utiliser les stocks de produits chimiques présents en Syrie, des armes dont l’utilisation est une violation flagrante des normes internationales, souligne l’Otan. (…)

RFI

Publié le 31 août, 2013 dans Conflits & Guerres, Monde, OTAN, Syrie.

Publicité

Laissez un commentaire

*