Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Israël : Ruée sur les masques à gaz

Israël : Ruée sur les masques à gaz

masque-a-gaz Les bruits de bottes sur d’éventuelles représailles occidentales contre le régime syrien consécutives à l’attaque chimique présumée de mercredi près de Damas ont provoqué en Israël une ruée sur les masques à gaz.

Compte tenu des rumeurs sur de possibles tirs de missiles de croisière sur la Syrie, beaucoup en Israël redoutent que le président Bachar al Assad ne s’en prenne à titre de représailles à l’Etat hébreu, son ennemi « historique ».

Les spéculations des médias israéliens sur de possibles représailles syriennes contre l’Etat juif ne font qu’accroître l’anxiété de la population.

« Nous vivons dans une région de dingues. Il suffirait qu’un cinglé appuie sur un bouton et tout peut sauter« , avance Victor Bracha, un Israélien de 72 ans qui fait la queue pour se procurer un masque à gaz dans l’un des points de distribution improvisés installé dans un centre commercial de Jérusalem.

Maya Avishai, porte-parole de la Poste israélienne qui est chargée de la distribution des masques au nom de Tsahal, affirme que les commandes par téléphone ont été multipliées par quatre ces dernières 48 heures.

« Et deux fois plus de personnes se présentent dans nos centres pour collecter cet équipement« , ajoute-t-elle en indiquant que les autorités envisagent d’augmenter le nombre de centres de distribution pour répondre à la demande.

L’Etat hébreu a soigneusement évité jusqu’ici de s’impliquer dans les turbulences et conflits agitant ses voisins arabes ces deux dernières années et certains en Israël doutent que le régime de Damas s’en prenne à leur pays.

« Ce n’est pas dans l’intérêt (du président Assad). Cela ne ferait que précipiter sa chute« , a expliqué dimanche le ministre des Affaires stratégiques, Yuval Steinitz.

« Quiconque chercherait à provoquer Israël serait complètement fou« , a-t-il ajouté lundi devant des journalistes.

Shlomi Goldstein, un homme de 32 ans qui fait ses courses dans ce centre commercial de Jérusalem, affirme quant à lui qu’il n’est pas question pour lui de faire la queue pour se procurer un masque à gaz. L’homme est en effet persuadé que l’Etat juif repoussera toute attaque.

« Je pense qu’Assad n’osera jamais s’en prendre à nous. Il sait pertinemment que s’il le faisait, ce serait sa dernière action sur Terre« , assure le jeune homme.

Israël, qui fournit à ses ressortissants des équipements contre une éventuelle guerre chimique et biologique depuis la guerre du Golfe de 1991, est, sur le papier, toujours en état de guerre avec son voisin syrien.

Il y a trois ans, les autorités avaient lancé une campagne pour renouveler ce matériel mais à ce jour, cinq millions des huit millions d’Israéliens ont obtempéré.

Les échos

Publié le 30 août, 2013 dans Sionisme & Israël, Société & Culture, Syrie.

Publicité

Laissez un commentaire

*