Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Egypte : Moubarak est libre

Egypte : Moubarak est libre

Le Caire – Un tribunal égyptien a ordonné mercredi la remise en liberté de Hosni Moubarak dans une affaire de corruption, l’ex-président pourrait sortir de prison mais son procès pour meurtres doit reprendre dimanche alors que se poursuit la répression féroce de l’armée contre les islamistes.
La date de sa libération éventuelle n’était pas claire mercredi après-midi et Moubarak, renversé après une révolte populaire début 2011, demeure poursuivi dans trois autres dossiers –dont un pour le meurtre de manifestants– pour lesquels il avait déjà obtenu une libération conditionnelle et doit comparaître libre.

moubarak Mercredi, un tribunal a jugé qu’il ne pouvait pas être gardé en détention préventive dans une dernière affaire, de corruption celle-là, qui le maintenait jusqu’alors derrière les barreaux. Selon la procédure judiciaire, il pourrait être libéré jeudi, sauf si un nouveau chef d’inculpation était retenu contre lui.

Le jugement de mercredi concernait un chef d’enrichissement illicite sous forme de cadeaux offerts par le principal organe de presse étatique, Al-Ahram. Mais le « raïs » a remboursé la somme qu’il était accusé d’avoir perçu, 1,5 million d’euros, ce qui annule les poursuites, selon des sources judiciaires.

Ce coup de théâtre ajoute à la confusion dans le pays où près d’un millier de personnes ont péri depuis une semaine, pour l’immense majorité des partisans du président islamiste Mohamed Morsi destitué et arrêté par l’armée il y a un mois et demi. Les militaires et les policiers se sont lancés dans une répression sanglante de leurs manifestations et arrêté plus d’un millier d’islamistes, dont les principaux dirigeants des Frères musulmans, la confrérie de M. Morsi.

Face à cet engrenage de la violence, les 28 ministres des Affaires étrangères de l’Union européenne ont décidé la suspension des licences d’exportation vers l’Egypte d’équipements sécuritaires et d’armes.

La chef de la diplomatie européenne, Catherine Ashton, a ajouté que l’UE allait réexaminer l’aide importante qu’elle apporte au Caire mais que « l’assistance aux plus démunis sera maintenue ».

Washington fait également peser la menace d’une rupture des aides financières au Caire, mais Ryad a promis que les Arabes « n’hésiteraient pas à apporter leur aide à l’Egypte » pour compenser toute baisse occidentale. (…)

L’Express (lire la suite)


Publicité

Laissez un commentaire

*